Histoire vécue Perte d'un proche > Autres      (2622 témoignages)

Préc.

Suiv.

Une personne décédée à qui vous souhaiteriez pouvoir parler.

Témoignage d'internaute trouvé sur madmoizelle - 18/07/10 | Mis en ligne le 20/07/12
Mail  
| 183 lectures | ratingStar_278133_1ratingStar_278133_2ratingStar_278133_3ratingStar_278133_4
Day 11 — Une personne décédée à qui vous souhaiteriez pouvoir parler. Je n’ai pas été capable de te dire je t’aime. Je n’ai pas réussi à t’écrire quand on savait tes semaines comptées. Je ne suis pas parvenue à rester présente physiquement la dernière semaine. Le dernier jour, j’ai fui. Les dernières heures, j’étais à des kilomètres de toi. J’étais chez moi, et tu sais quoi ? Je riais devant une émission télé un peu stupide. Moi qui n’allume un poste de télévision que par ennui terrible ou en tout dernier recours, moi qui déteste ça. J’ai passé la soirée de ta mort devant ma télévision, et je riais. J’ai oublié le programme, mais putain, j’étais bien. J’avais commandé une pizza. Maman était partie te voir, Papa l’a bien sûr accompagnée. Comment aurait-il pu en être autrement ? Tu allais mourir et on ne laisse pas quelqu’un mourir seul, pire, on ne laisse pas une femme regarder son mari s’éteindre toute seule. Je suis restée à la maison, avec ma sœur. Elle n’avait pas l’air bien. Je n’ai pas cherché à lui parler, pas chercher à la rassurer. Il fallait te reléguer loin, plus loin, si loin que tu ne m’atteindrais pas. Parler de toi était exclu. Je t’ai laissé seul, je l’ai laissée seule. Je n’ai pensé qu’à moi. Pas par méchanceté, pas même par égoïsme, mais par frousse. Pas une putain de frousse ignoble. Celle des sentiments. Quand ils sont rentrés, tard le soir, je ne dormais toujours pas. Je suis restée terrée dans ma chambre. Descendre, c’était accepter d’entendre la sentence. J’ai seulement fermé les yeux, et je me suis échappée dans un sommeil sans rêves, papy. Le lendemain matin, on nous a dit "Papy est mort" . Ma sœur est restée silencieuse, emportée ailleurs. Elle a rassemblé ses affaires et elle est montée. Pas s’écrouler, pas le temps pour ça. Ramasser ses cahiers et filer à son examen. J’ai tenu entre trois et cinq secondes avant que les larmes ne me défigurent. Et tu sais, sur le coup, le plus ignoble, c’est ça : ce sont mes larmes qui me gênaient plus que tout le reste. Je suis montée rassembler mes cahiers, pas le temps de s’apitoyer, un examen d’économie sociale, ça n’attend pas. J’ai enclenché le mode robot, j’ai lutté, lutté, la migraine et la nausée étaient tenaces. J’ai fondu en larmes dix fois, pas de jolies larmes, des larmes qui défigurent, qui rendent affreux. Il fallait expliquer pourquoi je manquerais le dernier examen, et va savoir pourquoi, dire tout haut "mon grand père est mort" m’était impossible. Je ne suis pas parvenue à dire cette phrase en entier sans m’écrouler une seule fois. Ça fait plus d’un an aujourd’hui, et deux mois à peu près que je n’ai plus essayé. C’est ridicule, tellement. Mon grand-père, ça passe, tu sais. Mais Papy, quand je dis "est mort" , ça s’emballe, ça craque de partout. Je ne gère rien, et j’ai besoin de gérer, alors je ne dis pas que tu es mort. Je parle au présent et les gens sont surpris quand ils comprennent qu’il n’y a plus que dans ma tête que tu n’es pas tout à fait parti. Tu sais de quoi j’ai le plus terriblement honte ? Si tu revenais aujourd’hui, par autre part que dans mes rêves… Je crois que je ne changerais rien à mon attitude. Après ta mort, je me suis promis de dire je t’aime une fois à mon père, une fois à ma mère, et pour ma sœur, on a la vie devant nous. Et tu sais quoi ? J’en suis physiquement incapable. Alors, Papy, si tu reviens mourir à nouveau, je te demande pardon, mais je ne serai pas là, pas là pour toi. Je fuirai à nouveau. Sauf si tu m’apprends à rester. De mon coté, j’essaie d’apprendre à vivre avec ça, et ça n’a rien de facile. Tu m’as demandé, trois semaines avant ta mort, de réussir mon année. Parce que c’est la plus belle chose que je pouvais t’offrir. Putain, Papy, je l’ai fait. Je l’ai fait, mais t’es mort trois jours avant. Trois jours. Me dit pas que la vie est juste, bordel. T’es mort quand j’étais encore une ratée, t’es mort avant que je t’amène sur un plateau mon amoureux parfait. Tu es mort quand tu le pensais encore un peu salaud. C’est injuste. Je t’en veux pour ça, et c’est pas juste non plus. Je suis une amoureuse heureuse et j’ai réussi ce que j’ai entrepris. T’es parti trois doigts trop tôt, et je t’en veux encore un peu. Mais tu sais, Papy, il est pas salaud. Il m’a écoutée, il m’a laissé faire de l’humour noir sur ta mort, il a séché mes larmes quand en jouant à la bataille, j’ai craqué, tout envoyé valser et pleuré à m’en faire mal partout, il écoute mes histoires au présent, il m’écoute, il me laisse être un monstre, il me laisse gérer ton décès absolument n’importe comment. Il me rappelle que si je ne me décide pas un jour à dire tout fort que tu es mort, à crever de douleur, je n’irai jamais mieux. Mais il ne force pas, il attend, simplement. Il ne va pas m’épouser demain, mais dans deux ans, j’aurais aimé pouvoir t’inviter chez nous. J’aurais aimé avoir le temps d’apprendre à dire au revoir, à dire je t’aime, avant que tu t’en ailles. Je t’en veux pour mes failles. Pardon, si je savais, si je pouvais, je t’écrirais que tu me manques et que je meurs de honte.
  Lire la suite de la discussion sur madmoizelle.com


278133
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Envie de discuter entre medium, experienceurs... - voyance et divination

image

Bonjour tout le monde, Je viens de lire tous les messages de la journée… Merci à Dreamstar et Several pour leur partage d'expérience. En effet Several, je te comprends quand tu dis que cela fait peur comme ressenti, quand tu ressens la mort,...Lire la suite

Help! invasion de papillons de nuit - environnement, ecologie

image

Hello, J'espère être au bon endroit pour poster ça, je me retrouve dans une situation délicate et après deux jours à chercher des réponses sur le net, rien pour mon problème ! Depuis un peu plus d'une semaine, nous retrouvons dans...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages