Histoire vécue Perte d'un proche > Deuil      (1994 témoignages)

Préc.

Suiv.

1 naissance et 2 deuils

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 534 lectures | ratingStar_122888_1ratingStar_122888_2ratingStar_122888_3ratingStar_122888_4

J'ai 29ans, je suis dans une situation trés difficile. J'ai besion de mettre noir sur blanc ce qui m'arrive, ce message sera ma "bouteille à la mer". J'habite au Maroc depuis 1an et demi avec mon mari. Le 1er avril, j'ai perdu mon beau-père dans des circonstances brutales. Choc immense, d'autant plus que j'étais enceinte de 2 mois de mon première enfant. Personne ne le savait à ce moment-là. Ce fut éprouvant pour mon mari et moi-même. Ce jour-là je perdais mon deuxième papa. 6 mois après (debut octobre) , alors que je faisais surface en préparant l'arrivée de mon petit bonhomme, j'ai perdu mon père dans à peu pres les mêmes circonstances. Il laisse derrière lui une femme et 2 filles adultes. Le choc émotionnel m'a provoqué des contractions de travail non efficaces à 36sem de grossesse. 2 jours après le déces de mon père, j'ai du avoir recours à une césarienne. Mon fils est né en pleine santé. 2 jours après sa naissance, c'était l'enterrement de mon père. Bloquée au Maroc, je n'ai pas pu lui dire au revoir. J'ai envoyé une lettre qui devait être déposée aupres de lui dans le cercueil. Un malheureux concours de circonstances a fait que la lettre n'est pas arrivée, mais pire elle m'a été retournée. Je ne sais pas ou j'en suis. Mon fils m'aide à profiter de la vie, mais je n'ai pas l'impresion de vivre pleinement les moments de joie avec lui. Mon mari a beaucoup souffert, car il avait à peine commencé à avancer dans le deuil de son père. Quand à moi, je repousse mon départ pour la France par peur de réaliser cette perte. A l'heure actuelle, je ne sais pas ou je me situe entre le chagrin, la tristesse, la colère (pourquoi eux si jeunes ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi la même année ? ) , la culpabilité d'être absente pour ma mere et ma soeur, le bonheur d'être avec mon fils, la joie d'être mère… un peu de tout ça et c'est là la difficulté. Tout se mélange et tout s'annule, j'ai l'impression de ne plus rien ressentir. Enfin si, une chose : la vie est parfois injuste.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


122888
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

26 ans mais beaucoup de mort autour de soi - deuil

image

Salut Guillermo, Je suis désolée pour tout ce qu'il t'arrive… Ce que tu racontes m'est familier. J'ai perdu ma grand-mère il y a un mois et je suis moi aussi angoissée. La spasmophilie est une manifestation de l'angoisse, je ne fais pas de...Lire la suite

Comment gerer le deces de ma mere - deuil

image

Bonjour. Mon histoire est un peu differente de la votre. J'ai perdu ma mere a l'age de 4 mois (elle n'avait que 30 ans). Jusqu'à envron 9 ans j'était une enfant enfermée sur moi même je parlai très peu et refusais de manger et je manquai de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages