Histoire vécue Perte d'un proche > Deuil      (1994 témoignages)

Préc.

Suiv.

A 14 ans j'ai perdu mon grand père

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 45 ans
Mail  
| 1118 lectures | ratingStar_119891_1ratingStar_119891_2ratingStar_119891_3ratingStar_119891_4

Je travaille dans une maison de retraite et je ne savais pas pourquoi j'avais "la personne agée" dans la peau… apres avoir fait une formation sur la douleur et l'accompagnement à la mort, j'ai trouvé la réponse : il y a 14 ans j'ai perdu mon grand pére (62ans un cancer foudroyant) j'étais en pleine crise d'ado… ça m'est passé au dessus de la tête sur le coup, et depuis, inconsciement, je ne peux pas me passer d'être entouré de PA… il me manquait et je n'étais pas prêt de lui dans ses moments de douleur… Il laissait sa maman (90ans) et sa soeur (handicapée67ans) "mon arrière gd mère et ma gd tante du coté de ma mère" Mon arrière grand mère donc il me restait… et je me suis accrochée à elle… surtout que mes gd mères se sont complètement déchargées de leurs petits enfants… c'etait trés fusionnel notre relation jusqu'au jour de ses 101ans où elle a baissé les bras, c'était il y a trois ans elle est partie… j'ai vecu un veritable cataclysme dans mon corps !! Je ne m'en reléve toujours pas… alors j'ai repporté mon amour sur sa fille, qui n'ayant plus de famille proche (puisqu'elle vivait avec sa mére seule jusqu'au derniers instants de celle-ci) ,a été placée dans une maison de retraite et bien évidemment celle où je m'épanouie… nous nous sommes rapprochées… et là, un cancer réapparait alors que tout semblait aller bien… elle est morte il y a trois mois a peine je suis catastrophée pleinement au plus profond de mon être… Aujourd'hui je me rend compte que je puisse dans chaque PA qui m'entoure, un echantillon de tout ce qui me manque de mon grand pere, de mon arriere gd mère et de ma gd tante !! Il y a des jours, où mes souvenirs me donnent des migraines atroces… et puis je me ressaisis et je me dis qu'heureusement qu'ils sont la ces foutus souvenirs… ne serions- nous pas malheureux, si, le jour où la vie d'1 être qui nous est cher s'interromp, nous nous arretions nous aussi de penser à lui car nous n'avons plus de souvenir dans nos memoires ? Nous ne sommes que des êtres humain… nous pouvons être fort de carapace, mais dessous, nous sommes tous egaux, avec nos sensibilités, nos larmes, meme seches, elles sont presentes un jour ou l'autre… Je suis persuadée que jamais je ne ferai mon deuil, je ne sais pas pourquoi mais c'est encré au plus profond de moi… il y a des sentiments qui ne s'expliquent jamais !!!!
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


119891
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

26 ans mais beaucoup de mort autour de soi - deuil

image

Salut Guillermo, Je suis désolée pour tout ce qu'il t'arrive… Ce que tu racontes m'est familier. J'ai perdu ma grand-mère il y a un mois et je suis moi aussi angoissée. La spasmophilie est une manifestation de l'angoisse, je ne fais pas de...Lire la suite

Comment gerer le deces de ma mere - deuil

image

Bonjour. Mon histoire est un peu differente de la votre. J'ai perdu ma mere a l'age de 4 mois (elle n'avait que 30 ans). Jusqu'à envron 9 ans j'était une enfant enfermée sur moi même je parlai très peu et refusais de manger et je manquai de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages