Histoire vécue Perte d'un proche > Deuil      (1994 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ayant perdu mon père à 8 ans, je n'ai fait son deuil qu'à 15 ans

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 351 lectures | ratingStar_227788_1ratingStar_227788_2ratingStar_227788_3ratingStar_227788_4
J'ai 41 ans,quand mon père est DCD j'avais 8 ans, à moi aussi si tu me pose une question sur lui, je ne saurai pas répondre ....... j'aurai très bien pu écrire le même message que toi . Quand mon père est DCD subitement ( rupture d'anévrisme ) j'étais en colonie de vacance et on est venue me chercher après qu'il soit entérré, en me disant seulement : "ton père est mort, il ne reviendra plus ....". Je ne savais pas ce qu'était la mort, et la vie a continué comme ça, j'ai grandis, personne ne parlais de lui au quotidien, et ma mémoire a tout effacé , je n'ai plus aucun souvenir de ma vie d'avant mes 8 ans !! Je pensais moi aussi avoir le deuil de ce père parti trop tôt, et le boomerang m'est revenu en pleine gueule quand j'ai eu des enfants. J'ai commencé par avoir une peur bleue de mourir, et de laisser des orphelins, j'avais des angoisses terribles a l'idée que je puisse moi aussi mourir..... Je pense que j'ai pris conscience de sa mort à ce moment là !. Personne dans mon entourage ne me comprenait, j'ai alors consulté un psy qui m'a expliqué le " pourquoi du comment " d'un deuil. Il parait qu'un enfant ne réalise pas qu'un parent peut mourir, il a toujours espoir qu'il revienne, et que son inconscient tire un trait sur son passé, qu'il efface tout .... je pense que le commencement du deuil s'est fait à ce moment ! cad 15 ans après son DC ! Je te conseille de lire un bouquin que l'on m'avais recommendé, " Le voile noir " d'Annie Dupeyret Edition Seuil, elle explique très bien la chose . En ce qui concerne l'éducation de mes enfants, je n'ai pas ressenti de problème particulier, j'ai savouré tous ces bons moments en sachant que la vie pouvait s'arreter, qu'il fallait que je profite d'eux au maximun, et s'est ce que j'ai fait !! les années ont passées, ils ont grandis ( 18 ans ), l'angoisse de mourir s'est peu à peu estompée. La douleur de ce père parti trop tôt est moins dure aujourd'hui, je pense avoir fait mon deuil, cad accepter sa mort. J'aurais encore tellement d'autre chose à dire !! Si tu veux en parler, je suis la, j'ai peut etre des réponses à tes questions.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


227788
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

26 ans mais beaucoup de mort autour de soi - deuil

image

Salut Guillermo, Je suis désolée pour tout ce qu'il t'arrive… Ce que tu racontes m'est familier. J'ai perdu ma grand-mère il y a un mois et je suis moi aussi angoissée. La spasmophilie est une manifestation de l'angoisse, je ne fais pas de...Lire la suite

Comment gerer le deces de ma mere - deuil

image

Bonjour. Mon histoire est un peu differente de la votre. J'ai perdu ma mere a l'age de 4 mois (elle n'avait que 30 ans). Jusqu'à envron 9 ans j'était une enfant enfermée sur moi même je parlai très peu et refusais de manger et je manquai de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages