Histoire vécue Perte d'un proche > Deuil      (1994 témoignages)

Préc.

Suiv.

Décés du père de mes enfants

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 214 lectures | ratingStar_269020_1ratingStar_269020_2ratingStar_269020_3ratingStar_269020_4
Bonjour à toutes et à tous, Assez active du côté des familles recomposées, je me tourne aujourd'hui vers vous car c'est bien de deuil dont il s'agit. Divorcée depuis 2 ans, je suis restée mariée pendant 18 ans avec le père de mes filles (11 et 17 ans). Après des années d'un mariage cahotique au rythme de l'acoolisme de mon ex mari et de toute la violence que cela peut générer, j'ai fini par le quitter. J'ai aussi quitté ma région natale dans laquelle nous vivions. Depuis notre divorce, la distance et le temps ont fait leur travail, ainsi que beaucoup de bonne volonté de part et d'autre. Bref, nous sommes devenus de bons copains dans l'intérêt de nos enfants et au nom de nos premières années d'amour. Nous avons retrouvé sereinement toutes ces choses qui nous avaient séduites mutuellement et entretenions une relation cordiale et complice sans ambiguité. Nous ne nous sommes quasiment jamais revu afin d'éviter toute tensions, mais nous appelions fréquement dans l'intérêt des enfants qui allaient librement chez leur père. Il avait refait sa vie et moi la mienne. Il y a quelques jours j'ai été informé de son décés subit. Sa famille (avec laquelle il a toujours entretenu des relations violentes et tendues) m'a demandé d'amener mes filles, m'intiment l'ordre de disparaitre aussitôt me tenant pour responsable de son décés prématuré. Aujourd'hui, mes filles ont perdu leur papa et on leur a refusé le droit de se recueillir sur sa dépouille avec moi. Il leur manque et me manque aussi. Durant les jours qui ont précédé les obséques et le jour même de l'enterrement elles ont été ignorées. On ne s'est intéressé à elles que pour leur signifier que j'étais responsable de son infarctus. Ils sont dans le dénie total de son alcoolisme et de toutes ses addictions. Les embrouilles se succèdent concernant la succession, les méchancetés se multiplient… et je n'ai pas eu le droit d'assister à ses obséques. Quelqu'un parmi vous a t'il connu pareille situation ? Merci de vos réponses.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


269020
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

26 ans mais beaucoup de mort autour de soi - deuil

image

Salut Guillermo, Je suis désolée pour tout ce qu'il t'arrive… Ce que tu racontes m'est familier. J'ai perdu ma grand-mère il y a un mois et je suis moi aussi angoissée. La spasmophilie est une manifestation de l'angoisse, je ne fais pas de...Lire la suite

Comment gerer le deces de ma mere - deuil

image

Bonjour. Mon histoire est un peu differente de la votre. J'ai perdu ma mere a l'age de 4 mois (elle n'avait que 30 ans). Jusqu'à envron 9 ans j'était une enfant enfermée sur moi même je parlai très peu et refusais de manger et je manquai de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages