Histoire vécue Perte d'un proche > Deuil      (1994 témoignages)

Préc.

Suiv.

Deuil d'un enfant de 18 ans

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 09/11/10 | Mis en ligne le 21/04/12
Mail  
| 250 lectures | ratingStar_244642_1ratingStar_244642_2ratingStar_244642_3ratingStar_244642_4
Merci beaucoup pour vos deux réponses. Résilience, un chouette pseudo qui m'aurait bien correspondu. On y va vers la résilience, il le faut ! Je voulais rajouter que les psys ont parfois tord de donner des échéances dans les différentes étapes du deuil. Pourtant j'ai questionné la mienne sur ces étapes. Elle a préféré pendant un an, observer, écouter mes témoignages. Elle m'a toujours rassuré, me déculpabilisant quand je n'allait pas bien du tout. Elle ne m'a jamais rien prescrit car cela ne sert à rien dans ce cas. Chacun fait son propre chemin même au sein du couple, même si on choisit tous les deux de se battre. Un père ne réagit pas comme une mère. Certains auront besoin d'une année pour accepter la mort de son enfant tandis que d'autres mettront 12 ans ou peut être ne s'en remettront jamais. Tout dépend du vécu, de la force que l'on a en soi pour continuer à vivre avec, du soutien des autres aussi. Se faire aider c'est indispensable, parfois on pense stagner mais il faut continuer, suspendre un moment et reprendre les consults. Les amies ne peuvent pas toujours être là, on a peur de trop les impliquer. Il faut accepter cette "normalité" de sombrer pour mieux remonter. Il faut avoir confiance en soi, savoir s'écouter même si on a peur de ne pas y arriver, pour soi, pour les proches, les frères et soeurs qui survivent à cela, pour tout ceux qui sont là et nous soutiennent. Des conseils donc qu'on m'a donnés, que j'essaie de suivre même si ce n'est bien sûr pas tous les jours facile à appliquer. On se bat pour nous, pour cette vie qu'on aime malgré tout.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


244642
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

26 ans mais beaucoup de mort autour de soi - deuil

image

Salut Guillermo, Je suis désolée pour tout ce qu'il t'arrive… Ce que tu racontes m'est familier. J'ai perdu ma grand-mère il y a un mois et je suis moi aussi angoissée. La spasmophilie est une manifestation de l'angoisse, je ne fais pas de...Lire la suite

Comment gerer le deces de ma mere - deuil

image

Bonjour. Mon histoire est un peu differente de la votre. J'ai perdu ma mere a l'age de 4 mois (elle n'avait que 30 ans). Jusqu'à envron 9 ans j'était une enfant enfermée sur moi même je parlai très peu et refusais de manger et je manquai de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages