Histoire vécue Perte d'un proche > Deuil      (1994 témoignages)

Préc.

Suiv.

Diverses phases du deuil

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 563 lectures | ratingStar_122840_1ratingStar_122840_2ratingStar_122840_3ratingStar_122840_4

J'étais assistante de vie, j'ai été confronté aux décès, aux personnes qui sont resté dans la solitude après toute une vie etc Il me semble qu'il y a un temps pour tout, le deuil peu demander un besoin de solitude mais ne doit jamais trop perdurer dans les mois qui suivent sinon il se crée parfois un isolement profond et on peu avoir du mal à revenir vers les autres ! Je peu comprendre la culpabilité par exemple de refaire sa vie et le sentiment d'être perdu, mais je me dis que celui que l'on a aimé, qui nous a aimé et qu'on a perdu, n'aimerai peu être nous voir sacrifier toute sa vie pour lui qui n'est plus là ! Il y a un mot que l'on vois souvent inscrit sur les tombes aux desfunts il dit ceci : le temps passe mais le souvenir reste… c'est très vrai !! Il reste dans le coeur mais refaire sa vie ne dit pas que l'on oublie à jamais, mais simplement que l'on continue à vivre de notre vivant !! Il y a une petite mamie que je m'occupais, elle m'a touché !! Elle était veuve depuis 25 ans à chaque fois que je venais chez elle, elle me parlais de son mari qu'il à été un homme si parfais, qu'elle ne pouvais pas le remplacé, elle remémorait tous leurs souvenirs : -) mais… elle buvait en cachette, parlais à son chien comme à un humain, vivait presque dans le noir toute la journée ! Elle était contente quand je venais, elle me disait n'avoir pas besoin d'un homme, moi je lui disait vous êtes trop seule personne ne peu remplacer votre mari ou l'égalé mais je pense que vous auriez du vous retrouver un compagnon, elle me disait oh non !!! Un jour enfin elle m'avoue je me sens si seule, peu être c'est vrai j'aurai du refaire ma vie… j'ai eu de la peine pour elle : - (Il ne faut pas avoir peur de parler de sa peine aux autres, personne ne peu savoir à notre place ce qu'on peu ressentir, c'est délicat, si on répond rien à ceux qui parle de leur souffrance c'est pas par indifférence seulement y a parfois pas de mots ! Les gens écoutent c'est déjà ça, il y a aussi les psys, un psy peu simplement vous écouter, ça vide le sac une façon de poser ses bagages !
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


122840
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

26 ans mais beaucoup de mort autour de soi - deuil

image

Salut Guillermo, Je suis désolée pour tout ce qu'il t'arrive… Ce que tu racontes m'est familier. J'ai perdu ma grand-mère il y a un mois et je suis moi aussi angoissée. La spasmophilie est une manifestation de l'angoisse, je ne fais pas de...Lire la suite

Comment gerer le deces de ma mere - deuil

image

Bonjour. Mon histoire est un peu differente de la votre. J'ai perdu ma mere a l'age de 4 mois (elle n'avait que 30 ans). Jusqu'à envron 9 ans j'était une enfant enfermée sur moi même je parlai très peu et refusais de manger et je manquai de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages