Histoire vécue Perte d'un proche > Deuil      (1994 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai cru ne jamais me relever de la mort de ma soeur

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 1271 lectures | ratingStar_29354_1ratingStar_29354_2ratingStar_29354_3ratingStar_29354_4

Bonjour,

Alors commençont par les mauvaises nouvelles : tu ne t'y fera jamais, tu apprendra à vivre avec c'est tout, moi ça fait 2 ans et 1/2 que j'ai perdu ma soeur (on était que 2 !) elle avait 26 ans.

J'ai cru que Jamais je n'allait me relever, je me sentais toute seule, incomprise,…

Et un jour mon mari (il a attendu 6 mois et 20 kg) m'a prevenu : ou tu fait quelque chose ou Je fait quelque chose et je ne sais pas comment t'aider alors je t'emmenerai de force à St Anne (Hopital psychiatrique parisien) , le lendemain j'écumai tout les psy de Paris pou ren trouver un. Je ne dit pas que c'est LA solution, ça a été ma solution, elle m'a posé des question m'a laissé pleurer, crier ma peine, ma rage, mes angoisses,… et peu à peu j'ai moins pleuré, j'ai maigri et je suis tombé enceinte 2 mois après l'arret de ma pilule… parce que qu'elle m'avait dit des choses que l'on ne dit pas assez : les parents ont de la pein et la société la comprend et l'explique mais bien souvent on attend des enfants survivants qu'ils "portent" leur parents, tu a du entendre des dizaines de fois "heureusement que tes parents t'on encore,… ", par contre on n'a jamais du te dire : on minimise trop la douleur des frères et soeurs lors de la mort parce que l'on oublie que 2 (ou plus) personnes qui ont été élévés par les mêmes parents même si vous étiez surement tous très différents vous avier une communauté d'histoire de souvenir de vie qui ne doit pas être négligé, attention je ne minimise pas, je ne compare pas les douleurs (parents/enfants) je donne mon expérience en tant que soeur…

Il est souvent difficile d'en parler car souvent on a l'impression de rabacher la même chose et avec ses parents et proches on a l'impression de remuer le couteau dans la plaie… moi c'est passé par une psy.

Par contre la douleur reste, l'absence reste, tu n'oublie rien c'est toujour aussi dur (même si j'ai un superbe fils de 6mois qui va super bien et qui est un adorable petit garçon).

Avec ma psy j'avait aussi travaillé sur le fait que en faisant un enfant je devait comprendre et envisager tout ce qui allait avec (pas du point de vue parental ou materiel) mais en tant que fille et soeur : j'avais peur que mes parents soient trop impliqués, qu'il substituent mon enfant à ma soeur,… mais j'avais aussi peur de changer de vie de rentrer dans la vie APRES la mort, je m'explique entre la mort de ma soeur et jusqu'à ce que j'ai Arthur en fait aucun grand moment dans ma vie n'avait necessité la presence de ma soeur et bien le jour de la naissance de mon fils je te jure que j'était persuadée qu'elle allait venir me voir à la maternité je me disait qu'elle ne pouvait pas manquer ça… et là douloureusement je suis rentrée dans la vie APRES j'aurais des GRANDS moments mais elle ne serait pas là mais c'était faisable…

Bon ce n'est qu'une expérience je ne dit pas cours chez le premier psy venu, je te dit juste c'est faisable !

Bien entendu si tu veux discuter partager pleurer crier geindre n'hésite pas !
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


29354
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par perine | le 31/07/12 à 09:42

bonjour magic maman
je vous souhaite le plus grand courage pour faire le deuil de votre soeur ,j'ai vecu la meme chose lorsque j'avais 17 ans ,mon frere de 18 ans est decede soit disant d'un accident de voiture ,je n'avait qu'un an d'ecart avec lui et nous nous comportions comme des jumeaux ,comme nous etions orphelin cela fait a peu pres 20 ans et je ne m'en suis toujours pas remise !car je ne sais pas exactement comment il est decede .

Histoires vécues sur le même thème

26 ans mais beaucoup de mort autour de soi - deuil

image

Salut Guillermo, Je suis désolée pour tout ce qu'il t'arrive… Ce que tu racontes m'est familier. J'ai perdu ma grand-mère il y a un mois et je suis moi aussi angoissée. La spasmophilie est une manifestation de l'angoisse, je ne fais pas de...Lire la suite

Comment gerer le deces de ma mere - deuil

image

Bonjour. Mon histoire est un peu differente de la votre. J'ai perdu ma mere a l'age de 4 mois (elle n'avait que 30 ans). Jusqu'à envron 9 ans j'était une enfant enfermée sur moi même je parlai très peu et refusais de manger et je manquai de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages