Histoire vécue Perte d'un proche > Deuil      (1994 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai perdu l'homme que j'aime et je rêve de lui

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies 57 ans
Mail  
| 978 lectures | ratingStar_122901_1ratingStar_122901_2ratingStar_122901_3ratingStar_122901_4

J'ai perdu l'homme que j'aime, il y a deux ans, c'est le cancer qui l'a emporté. Je suis restée à ses côtés jusqu'au bout, et à la fin, jour et nuit. J'ai repris le travail bien vite après sa mort pour pas rester seule chez moi. Je pense que je serais devenue folle ou que j'aurais fait n'importe quoi. La société ne tolère pas le deuil pendant bien longtemps. On nous fait vite comprendre que notre histoire, bon, c'est fini. Qu'il fallait qu'il parte. On te balance les mots "délivrance", comme si la mort c'était bien. Mais en même temps, cette même société t'oblige à bouger, à t'arracher, à vivre. Le deuil se fait difficilement et lentement. Je rêve de plus en plus souvent de lui. Je le vois là où il est peut-être, c'est là oùu je sais qu'il aimait être. Il est redevenu comme il aurait dû toujours être, jeune, souriant, et en bonne santé. C'est fou ce que ça me fait plaisir de le revoir vivant, même si je sais fort bien qu'il ne reviendra jamais, même si, malgré moi, je tourne la tête si je vois un homme grand, mince jeans baskets, cheveux blonds frisés, comme il l'était. Le problème, c'est que l'amour, quel qu'il soit, ne disparaît pas avec ceux qu'on aime. Moi, je l'aime encore. J'espère qu'un jour, il deviendra un joli souvenir qui ne me fera plus de peine quand je penserai à lui. Je ne parle pas de l'oublier, c'est impossible. Il était unique pour moi. Je ne suis plus en colère. Je n'en veux plus ni à lui d'être parti, ni aux médecins de ne pas l'avoir sauvé, ni même à Dieu qui lui a donné une triste vie. Je regarde juste son souvenir devenir un beau diamant plein de lumière.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


122901
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

26 ans mais beaucoup de mort autour de soi - deuil

image

Salut Guillermo, Je suis désolée pour tout ce qu'il t'arrive… Ce que tu racontes m'est familier. J'ai perdu ma grand-mère il y a un mois et je suis moi aussi angoissée. La spasmophilie est une manifestation de l'angoisse, je ne fais pas de...Lire la suite

Comment gerer le deces de ma mere - deuil

image

Bonjour. Mon histoire est un peu differente de la votre. J'ai perdu ma mere a l'age de 4 mois (elle n'avait que 30 ans). Jusqu'à envron 9 ans j'était une enfant enfermée sur moi même je parlai très peu et refusais de manger et je manquai de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages