Histoire vécue Perte d'un proche > Deuil      (1994 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai perdu mes parents en 11 mois d'intervalle

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 398 lectures | ratingStar_224974_1ratingStar_224974_2ratingStar_224974_3ratingStar_224974_4
J'ai perdu mes parents, il y a 3 ans et 2 ans... Je vais mieux maintenant, mais des fois, ca m'arrive de me réveiller encore en pleurant. J'ai 24 ans maintenant... j'avais 21 ans quand j'ai perdu mon père et 22 ans quand j'ai perdu ma mère... D'après moi, il n'y a pas d'âge où c'est ''pire'' de perdre nos parents, même à 60 ans, on peut encore avoir ses parents en vie! Mais vraiment... 20 ans, c'est trop jeune... j'aurais voulu qu'ils soient là dans les moments importants de ma vie... Pour raconter mon histoire, en janvier 2006, mon père apprend qu'il a le cancer. À ce moment de ma vie, je n'avais pas connu trop d'épreuves et dans ma tête, il allait juste se faire opérer l'estomac et ce serait fini. C'est comme si je n'avais pas pris cette nouvelle là comme étant dramatique... (Maintenant, quand j'entends que quelqu'un a le cancer, je comprends mieux...). De janvier à mai 2006, c'était un peu le yo-yo; des fois, il allait mieux, des fois, on était sans espoirs. Tout le long, je priais Dieu qu'il guérisse mon père... mais fin juillet- début août, je priais Dieu qu'il prenne mon père...! Le cancer de l'estomac est devenu généralisé, il était extrèmement maigre, il ne pouvait ni manger, ni boire... Il nous a quitté, ma mère et moi, en juin 2006. Ca l'a été très difficile pour ma mère. Déjà, sa santé n'était pas forte forte... insuffisance cardiaque, diabète non contrôlé depuis des années. Je crois vraiment qu'elle s'est laissée allée... Normalement, le taux de sucre doit être entre 5 et 8 (je pense). Pendant des années, c'était autour de 12 à 26. De juin 2006 à janvier 2007, elle a sûrement du laisser son taux de sucre monter, car en janvier 2007, son taux de sucre était de 64!!!!!!! Je l'ai amené à l'urgence et elle était dans un coma. Elle en est sortie... et de janvier à juillet 2007, on ne savait jamais si elle était pour guérir... (Elle a même pu sortir une seule journée de l'hôpital pour assister à mon mariage *événement heureux malgré ces 2 épreuves...). Mais en juillet 2007, elle est allée retourner voir mon papa au ciel. C'est bizarre à dire, mais on dirait que je n'ai pas vraiment vécu de deuil... j'ai tellement pleuré avec eux pendant qu'ils étaient malades, j'ai pris soin d'eux, je les ai vu mourir devant mes yeux. Et quand ils sont partis, j'avais compris que c'était fini, c'est là que j'ai fait mon adieu. Je n'avais tellement pas le goût d'aller aux funérailles (enfin, qui aime y aller?)... c'était comme pour moi, revivre leur décès... Surtout qu'il y avait une semaine entre leur décès et leur enterrement. J'avais tellement pleuré avant, que aux funérailles, j'étais comme dans un autre monde. Si je pleurais, c'était parce que j'étais triste, mais surtout parce que c'étaient les autres qui pleuraient avec moi! Ce que j'ai le plus détesté, c'est quand les gens venaient me voir à l'enterrement de ma mère et me disaient ''Pauvre ptite... t'as perdu ton père et là tu viens de perdre ta mère!''. T'sais comme, t'as pas besoin de me le rappeler!! J'étais toute mêlée... comme si je ne savais plus à quel funérailles j'étais! Ah des fois, les gens doivent tellement faire attention à ce qu'ils disent... J'aurais préféré seulement qu'ils me prennent dans leurs bras et qu'ils ne disent rien! Ah oui! En passant, j'ai un petit témoignage comme ca à raconter! Quand c'étaient les funérailles de ma mère, c'était une journée pluvieuse. Déjà que c'est un peu morbide d'être aux funérailles de ses parents, j'étais vraiment triste qu'il pleuve... J'ai fait une petite prière à Dieu et j'ai demandé que malgré les nuages, qu'il y ait une petite éclaircie de soleil. L'enterrement terminé, tous les autres rentraient dans la maison funéraire et moi, j'étais là, devant la tombe et j'attendais. Soudain, je sens une clarté, je sens le soleil qui perce les nuages, l'éclaircie de soleil m'apparaît et... j'ai les larmes aux yeux! Il y a ma cousine qui s'approche de moi et qui me dit: ''Tu vois, tu l'as eu ton rayon de soleil!!!!'''. C'est pas grand chose, mais pour moi, ca voulait tout dire!! On parle souvent des différentes étapes du deuil... je n'ai pas l'impression de les avoir vraiment vécues... c'est comme si je l'avais fait avant.. mais une chose est sûre c'est que quand j'ai besoin de pleurer, je pleure. Je ne veux pas garder mes émotions et que dans 10 ans, je fasse une dépression parce que je ne les ai pas exprimées... Je dirais que depuis leur décès, il y a au moins une nuit sur deux ou sur trois que je rêve à mes parents. Dans un sens, j'aime bien rêver à eux car ca fait comme s'ils étaient encore présents. Je peux me réveiller avec un sourire parce que dans mon rêve, je faisais un beau voyage avec mes parents.. Mais d'autres fois, ce sont des cauchemars que je fais et c'est pour ca que je préfèrerais ne pas penser à eux. Une fois, j'ai rêvé que je venais de réaliser que ca faisait plusieurs mois que je n'avais pas visité ma mère, comme si je l'avais oubliée... Je me disais ''oh non! ma mère va se sentir vraiment seule et triste que je l'ai oubliée''... et dans mon rêve, je réalise qu'elle est décédée.. et je me réveille en pleurant! J'essaie de ne pas me culpabiliser parce que je sais que j'étais là pour eux. Je suis enfant unique, c'était très demandant d'aller les voir à l'hôpital. Au début, j'allais à tous les jours, mais vers la fin, j'y allais aux 2-3 jours et je ne pouvais pas rester longtemps parce que j'étais trop triste... Je sais que toute ma vie, ils vont me manquer. Je me dis encore aujourd'hui, une journée à la fois. ouf... je vais arrêter d'écrire parce que j'ai l'impression d'avoir beaucoup écrit... mais c'est la 1re fois que je m'exprime ainsi sur le décès de mes parents.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


224974
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

26 ans mais beaucoup de mort autour de soi - deuil

image

Salut Guillermo, Je suis désolée pour tout ce qu'il t'arrive… Ce que tu racontes m'est familier. J'ai perdu ma grand-mère il y a un mois et je suis moi aussi angoissée. La spasmophilie est une manifestation de l'angoisse, je ne fais pas de...Lire la suite

Comment gerer le deces de ma mere - deuil

image

Bonjour. Mon histoire est un peu differente de la votre. J'ai perdu ma mere a l'age de 4 mois (elle n'avait que 30 ans). Jusqu'à envron 9 ans j'était une enfant enfermée sur moi même je parlai très peu et refusais de manger et je manquai de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages