Histoire vécue Perte d'un proche > Deuil      (1994 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je dois apprendre à vivre sans ma mère et sans se culpabiliser

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 15/03/11 | Mis en ligne le 21/12/11
Mail  
| 650 lectures | ratingStar_225111_1ratingStar_225111_2ratingStar_225111_3ratingStar_225111_4
J'ai 23 ans. Mon histoire? Ma mère est décédée d'un cancer en février 2008; nous avions un lien fusionnel. A son décès, j'ai pleuré énormément puis me suis ressaisis vite pour faire face à différentes choses (école/famille/obligations). Depuis j'étais plus ou moins hypersensible quand on me parlait d'elle, c'était fluctuant. Avec des pleurs parfois cachés et je pensais en avoir fait doucement mon deuil. Puis fin 2010, fin de construction de ma maison (gros besoin de sa présence déjà ressentit), puis départ d'amis très chers à mon coeur vers un autre pays, puis le constat que mon père refasse sa vie et la vision de cette femme puis différents autres petits soucis mêlés à une fatigue physique modérée m'a plongé insidieusement dans une dépression. Donc depuis janvier j'ai coulé, traitement antidépresseur et anxiolytique (parfois). Je ressent un immense vide, la sensation que je n'y arriverais pas sans elle, la culpabilité de vivre et le constat que je vis et que je n'arrive pas à en être heureuse ou plus; j'ai un sentiment de colère envers moi qui n'arrive pas à dépasser ma douleur morale et contre ma mère (la pauvre qui n'a pas voulu ça) qui m'a laissé seule: comme une enfant lâchée en pleine forêt et qui doit survivre. J'essais de m'accrocher mais ce vide semble immense à combler. J'en veux à ma mère de ne pas avoir dénouer ce lien fusionnel avant de partir car je dois à présent le faire seule. Je suis en psychothérapie depuis février; c'est pas encore la grande joie, ce que je sais c'est que je dois apprendre à vivre sans elle, sans culpabiliser, à vivre différemment, casser ce lien qui m'empêche consciemment et inconsciemment d'être heureuse de nouveau (je me met des barrières).
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


225111
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

26 ans mais beaucoup de mort autour de soi - deuil

image

Salut Guillermo, Je suis désolée pour tout ce qu'il t'arrive… Ce que tu racontes m'est familier. J'ai perdu ma grand-mère il y a un mois et je suis moi aussi angoissée. La spasmophilie est une manifestation de l'angoisse, je ne fais pas de...Lire la suite

Comment gerer le deces de ma mere - deuil

image

Bonjour. Mon histoire est un peu differente de la votre. J'ai perdu ma mere a l'age de 4 mois (elle n'avait que 30 ans). Jusqu'à envron 9 ans j'était une enfant enfermée sur moi même je parlai très peu et refusais de manger et je manquai de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages