Histoire vécue Perte d'un proche > Deuil      (1994 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je dois tenir pour mes enfants même si c'est dur.

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 480 lectures | ratingStar_138294_1ratingStar_138294_2ratingStar_138294_3ratingStar_138294_4

Mon "petit frére" de 33 ans est mort brutalement le 14 juillet dernier.

Il était très important pour moi. Nous nous aimions beaucoup et étions très soudé. J'entends encore sa voix qui me parle et je pense beaucoup a lui. Il me manque intensément. C'était quelqu'un qui était joyeux et très doux pour les autres, une très bonne personne. Je suis encore tétanisée par l'injustice de ce départ, révoltée que sa vie soit finie. Je pense a ce qu'il ne connaitra pas. A la fin de notre futur commun. Plus de souvenirs. Plus de rigolade, de confidence, la fin de la confiance extreme que nous avions l'un enl'autre, une confiance pure que je n'ai en aucun autre être.

En tant que soeur ainée j'ai aussi l'impression de ne l'avoir pas protégé, meme s'il était un homme et que je ne le protegeais plus depuis longtemps.

Je suis forte pour mes enfants, et pour maman. En revanche il est dur de vivre ma peine ; je me tiens un minimum pour les enfants et dés que je suis seule (rarement) je m'effondre. Et pour la vie sociale, j'ai envie de tout bousculer. Je sais que le deuil fait peur et rend maladroit, mais certaines personnes semblent tellement eviter le sujet ! Je reçois des invitation a un apero, a un anniversaire de la part de personnes n'ayant jamais abordé le sujet de puis un mois et demi.

J'essaye de ne pas en vouloir, mais je suis totalement incapable de fairesemblant d'être legere et encore moins avec des personnes qui ne prennent pas la mesure de ce chagrin immense.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


138294
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

26 ans mais beaucoup de mort autour de soi - deuil

image

Salut Guillermo, Je suis désolée pour tout ce qu'il t'arrive… Ce que tu racontes m'est familier. J'ai perdu ma grand-mère il y a un mois et je suis moi aussi angoissée. La spasmophilie est une manifestation de l'angoisse, je ne fais pas de...Lire la suite

Comment gerer le deces de ma mere - deuil

image

Bonjour. Mon histoire est un peu differente de la votre. J'ai perdu ma mere a l'age de 4 mois (elle n'avait que 30 ans). Jusqu'à envron 9 ans j'était une enfant enfermée sur moi même je parlai très peu et refusais de manger et je manquai de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages