Histoire vécue Perte d'un proche > Deuil      (1994 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je me sens seule et perdue depuis la mort de ma mère

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1408 lectures | ratingStar_225830_1ratingStar_225830_2ratingStar_225830_3ratingStar_225830_4
Ceci n'est pas une discussion donc pas vraiment la peine de repondre parce que je viens pas souvent sur le forum. Ca fait un moment que j'ai pas posté. peut etre que personne ne me lira (je suis telement longue en plus...) mais ce soir j'ai juste besoin d'ecrire parce que je suis très enervée. Certains connaissent peut etre mon histoires qui a l'air assez banale sur ce forum: ma mère qui a été depuis que je suis né mon seul et unique soutien est décédé il y a 23mois en me laissant seule au monde. Je dis ca parceque j'avais 21 ans à ce moment là et j'étais encore une gamine. J'ai appris à etre adulte depuis. Je vis seule, j'ai quitté l'homme avec qui j'étais, mon père a essayé de me piquer mon heritage parce qu'il y a que l'argent qui compte pour lui et que j'ai jamais vraiment existé à ses yeux, ma grande soeur joue à la petite soeur avec moi, je suis étudiante je ne gagne pas d'argent (mon père ne me donne pas un centime) et je pars dans la vie avec un pret étudiant astronomique. Et aujourd'hui je suis enervé. pourquoi? parce que Laura (mon vrai prénom) elle a eu un petit passage à vide le temps de faire le deuil et à ce moment là il y a eu personne pour elle, personne. je suis donc devenue tres agressive vis à vis des gens que je pensais mes amis en esperant les faire reagir à mon égard. Je me suis dis ce que beaucoup de personne se disent apres le deces d'un proche "je suis seule au monde et personne ne s'imagine la souffrance que je peux ressentir" "personne ne me comprend" apres je me suis dit que toutes les personnes qui m'ont fait du mal realiseront qu'elles ont failli me detruire quand ca leur arriverais mais non en fait. parce que chacun a son histoire et son ressenti. personne ne sera jamais moi et ne vivra la meme histoire. bref, le choc passé je me suis dit ces gens que je croyais etre des amis ont peut etre été maladroit par peur de pas savoir quoi faire pour moi. Je me suis retrouvé un peu à l'écart. J'ai enfin reagi à un moment et je me suis dit que ces gens n'étaient pas des amis qu'ils n'ont par consequent aucune importance pour moi. Je me suis radouci. la vie recommencait à me sourire. Et aujourd'hui je me rend compte que j'ai recommencé à avoir espoir en eux à y croire à leur attacher de l'importance. Mais quelle vaste comédie! car aujourd'hui que j'ai à nouveau besoin de ses personnes que je fais tout pour les aider quand ils ont des problemes et bien eux ne sont meme pas capable de dire MERCI quand je suis la pour eux et encore moins de m'aider en retour. ces gens ne savent pas que ce ne sont plus mes amis mais c'est tout aussi triste pour eux qui ne savent pas non plus qu'ils ne sont pas des amis les uns pour les autres. et voilà ce message c'est pour rien! c'est meme pas un peu d'espoir. C'est pour dire que ma mère m'a laissé seule au monde et personne n'est venu me reccuperer... que la vie c'est la merde. on peut compter que sur soi meme
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


225830
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

26 ans mais beaucoup de mort autour de soi - deuil

image

Salut Guillermo, Je suis désolée pour tout ce qu'il t'arrive… Ce que tu racontes m'est familier. J'ai perdu ma grand-mère il y a un mois et je suis moi aussi angoissée. La spasmophilie est une manifestation de l'angoisse, je ne fais pas de...Lire la suite

Comment gerer le deces de ma mere - deuil

image

Bonjour. Mon histoire est un peu differente de la votre. J'ai perdu ma mere a l'age de 4 mois (elle n'avait que 30 ans). Jusqu'à envron 9 ans j'était une enfant enfermée sur moi même je parlai très peu et refusais de manger et je manquai de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages