Histoire vécue Perte d'un proche > Deuil      (1994 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je n'arrive pas à faire le deuil de mon meilleur ami

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 21/03/10 | Mis en ligne le 29/07/11
Mail  
| 673 lectures | ratingStar_217731_1ratingStar_217731_2ratingStar_217731_3ratingStar_217731_4

J'ai appris en Septembre la mort de mon meilleur ami survenue en Mars 2009… Depuis je n'arrive pas à surmonter ; c'est une histoire torturante qui nous liait lui et moi… Nous avions 8ans, proches comme les doigts d'une main ; dans son jardin autour de la piscine on jouait. Le ballon tombe à l'eau, schéma classique… Il essaye de l'attraper, tombe dans la piscine mais ne sait pas nager. Je plonge à mon tour pour le sortir de là ; sauf que moi aussi je peine à rester à la surface… Un temps qui m'a parut interminable puis son père finit par arriver et nous sortir de là. Le résultat n'est pas beau à voir pour lui… Diagnostique sans appel, le cerveau de M-A a manqué trop longtemps d'oxygen ; un de ces 2hémisphère n'est plu du tout fonctionnel. Il sera handicapé mental et c'est irréversible… Le médecin précise aussi que ça s'est peut être joué à une petite minute… Si je n'avais pas stupidement sauté à l'eau en me croyant forte que je ne le suis ; et que j'étais allée chercher de l'aide l'issue aurait était moins dramatique… S'en suivirent de longues années très difficile. Au début il y avait la douleur de le voir dans cet état ; s'est ensuite ajouté la haine de sa famille envers moi… que je peux comprendre maintenant avec le recul Quand il a commencé à nécessiter des soins trop importants ses parents l'ont fait hospitaliser. J'allais le voir régulièrement, et j'étais une des rares personnes qu'il reconnaissait encore… puis j'ai été interdite de visite par sa famille et la mienne… ce fut le dur, j'avais l'impression de l'abandonner ; ne plu pouvoir le voir ; ne plu pouvoir le serrer dans mes bras ; ces barrières qu'on m'infligeait… Je prenais alors des nouvelles autant que possible… et puis septembre 2009… On m'apprend qu'en fait il est mort il y a de ça 6mois des suites de sa paralysie il s'est asphyxié… et durant ces longs mois tout le monde m'a menti, surtout pour que je ne vienne pas à l'enterrement Sa mort est accidentelle j'en suis consciente, et résule de 12ans de souffrance… mais je ne peux m'empêcher de me dire que c'est moi qui l'ai tué ; je n'ai pas pu lui dire au-revoir c'est pire que tout je ne reverrai plu jamais ses yeux rieurs… J'ai l'impression que la douleur ne s'apaisera jamais.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


217731
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

26 ans mais beaucoup de mort autour de soi - deuil

image

Salut Guillermo, Je suis désolée pour tout ce qu'il t'arrive… Ce que tu racontes m'est familier. J'ai perdu ma grand-mère il y a un mois et je suis moi aussi angoissée. La spasmophilie est une manifestation de l'angoisse, je ne fais pas de...Lire la suite

Comment gerer le deces de ma mere - deuil

image

Bonjour. Mon histoire est un peu differente de la votre. J'ai perdu ma mere a l'age de 4 mois (elle n'avait que 30 ans). Jusqu'à envron 9 ans j'était une enfant enfermée sur moi même je parlai très peu et refusais de manger et je manquai de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages