Histoire vécue Perte d'un proche > Deuil      (1994 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je ne pense pas pouvoir vivre sans mon père

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 728 lectures | ratingStar_218372_1ratingStar_218372_2ratingStar_218372_3ratingStar_218372_4

Ou suis-je ? Ou vais-je ? Ou est ma vie ? Ou est ma place ? Je désirerai en avoir une mais on ne me l'accorde pas. Je suis différente, mais j'aime le monde, j'aime les gens, je n'ai ni ennemi, ni ami. Je ne suis peut-être personne en particulier, comme je peux être tous. Je leur ressemble autant que je m'en éloigne. Je suis à la fois moi et eux. J'essaye de les comprendre, ils ne veulent pas m'entendre. Mais que dois-je faire pour leur ouvrir les yeux, être remarquable. Je l'avoue, j'ai besoin des autres pour vivre car je ne me suffit pas à moi-même. Je suis faible, je pleure. Ma place n'est pas en ce monde, je le sais. Ou est-elle ? Je l'ignore. Personne ne viendra me consoler car je suis seule. Quand mes larmes coulent, je me cache en priant Dieu pour qu'il me sauve. Ma vie ne vaut plus le coup d'être vécue. J'ai perdu mon père et avec lui un modèle. Pourrais-je un jour m'en remettre ? Personne n'était là quand je me réveillais la nuit en pleurant, il m'était apparu en rêve et dans ce rêve il m'accompagnait sur une route tumultueuse. Peut-être est-ce une manière de dire qu'il sera toujours près de moi, peut-être était-ce son message ? Peut-on y croire ? Est-il toujours là, quelque part ? Il me manque ? Il me manque tellement, je voudrai le voir, lui parler, le toucher et être à ses côtés à tout jamais. Je voudrai qu'il soit fier de moi, qu'il me dise qu'il m'aime et qu'il m'encourage comme avant, qu'il m'écoute quand j'ai des doutes, qu'il me conseille, qu'il m'attende en bas des marches comme il l'a toujours fait, avec un grand sourire joyeux. Qu'il me tende les bras ?
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


218372
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

26 ans mais beaucoup de mort autour de soi - deuil

image

Salut Guillermo, Je suis désolée pour tout ce qu'il t'arrive… Ce que tu racontes m'est familier. J'ai perdu ma grand-mère il y a un mois et je suis moi aussi angoissée. La spasmophilie est une manifestation de l'angoisse, je ne fais pas de...Lire la suite

Comment gerer le deces de ma mere - deuil

image

Bonjour. Mon histoire est un peu differente de la votre. J'ai perdu ma mere a l'age de 4 mois (elle n'avait que 30 ans). Jusqu'à envron 9 ans j'était une enfant enfermée sur moi même je parlai très peu et refusais de manger et je manquai de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages