Histoire vécue Perte d'un proche > Deuil      (1994 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon frère a choisi de partir

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 24/03/11 | Mis en ligne le 31/03/12
Mail  
| 337 lectures | ratingStar_234956_1ratingStar_234956_2ratingStar_234956_3ratingStar_234956_4
Merci pour vos réponses et témoignages… J'y puise, non pas des réponses, mais un écho : la culpabilité qui ne faiblit pas même si intellectuellement j'entends les assurances des uns et des autres, le besoin de comprendre pour se protéger (c'était déjà un besoin vital chez moi, parfois agaçant pour mon entourage, alors là ! ) , la détresse d'être devenue fille unique… La colère n'est pas encore là (paraît qu'elle est l'une des étapes du deuil). Je pleure moins mais ai parfois le sentiment de perdre la tête, d'être envahie par une angoisse sans fin (liée à l'incompréhension ? , à la violence des images ? ). Il faut que je vous raconte mon expérience désastreuse d'hier. J'ai eu un rendez-vous avec une psy que je ne connaissais pas choisie car plus près de chez moi. Une catastrophe, un entretien violent pour moi : elle m'a expliqué qu'elle est croyante et que, pour les croyants ("bien entendu dit-elle vous n'êtes pas obligée d'y croire"!!!) , pour les croyants ce type de mort n'apporte en aucun cas la paix à la personne qui part avec de graves difficultés, que la personne décédée de mort violente reste dans un "entre deux" "entre deux mondes" tant qu'elle ne retrouve pas la paix et que cet état dure encore plus longtemps quand son entourage ne trouve pas la paix et "ne ne laisse pas partir" !!! Elle a quand même précisé qu'elle cherchait ses mots pour éviter que ces mots soient effrayants !!! Elle m'a conseillé également de faire dire des messes et indiqué qu'elle le fait quand ses patients ne sont pas croyants ! AVez-vous déjà entendu de telles choses dans la bouche d'une psychologue ?!!! J'ai très très mal vécu cet entretien, les images qui me restent sont encore plus violentes qu'avant… Il souffrirait encore plus maintenant ? Je pourrais être responsable du fait que mon frère ne trouve pas la paix ?!! Je dois être bien mal pour ne pas trouver la force d'être juste en colère contre cette femme pour m'imposer une croyance qui n'est pas la mienne et me culpabiliser un peu plus. Ou alors peut-être voulait-elle ainsi me secouer ?! Merci de votre écoute et de faire avec moi ce bout de chemin où je ne trouve plus de repères dans ma vie. Un vrai cataclysme !
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


234956
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

26 ans mais beaucoup de mort autour de soi - deuil

image

Salut Guillermo, Je suis désolée pour tout ce qu'il t'arrive… Ce que tu racontes m'est familier. J'ai perdu ma grand-mère il y a un mois et je suis moi aussi angoissée. La spasmophilie est une manifestation de l'angoisse, je ne fais pas de...Lire la suite

Comment gerer le deces de ma mere - deuil

image

Bonjour. Mon histoire est un peu differente de la votre. J'ai perdu ma mere a l'age de 4 mois (elle n'avait que 30 ans). Jusqu'à envron 9 ans j'était une enfant enfermée sur moi même je parlai très peu et refusais de manger et je manquai de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages