Histoire vécue Perte d'un proche > Deuil      (1994 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon image zen du jour...

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 463 lectures | ratingStar_262784_1ratingStar_262784_2ratingStar_262784_3ratingStar_262784_4
Cela fait bp de changement. Le départ du nid des enfants est sans doute un moment difficile qui suffit à lui seul pour créer cet état d'âme. Tiens d'ailleurs je viens de m'offrir "nos états d'âmes" de Ch FAURE, on me l'a conseillé. Peut-être pourrais tu y jeter un oeil ? Donc tu te retrouves là, dépendante, en surpoids avec une fille qui va partir et un mari qui se cherche ? Je trouve que ça fait bp pour une seule personne non ? Et toi ? Que vas tu faire toi pour toi ? Le deuil ne doit pas te renforcer, il doit t'aider à "accepter" ce qui arrive, il doit t'aider à grandir et à comprendre ce qui t'entoure et ce qu'elle est ta place dans cette configuration là. J'ai subi un deuil très difficile, je suis allée voir des années après une thérapeuthe. On a bp travaillé sur mon enfance en fait, le deuil en lui même elle ne s'en presque pas occupée. Je suis sans dout partie avant la fin de ma thérapie car je n'ai pas tout saisi. Mais il fallait que j'aille respirer l'air frais. Je pense quand même que derrière notre façon d'aborder le deuil, se profile un autre sentiment plus fort. Et c'est sans doute à travers notre gestion du deuil que nous en apprenons bp sur nous mêmes. Vis à vis de ton mari je pense qu'effectivement ça fait déjà un moment qu'il se pose et que toi tu ne peux l'attendre indéfiniment. Mais je pense à mon mari et au soutien qu'il m'apporte depuis fort longtemps. Alors attention… car moi je commence à culpabiliser apparememnt et à l'écarter du coup. Alors fais attention à toi, à vous, tenir et soutenir et rassurer et attendre et etc etc peut avoir un effet pervers.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


262784
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

26 ans mais beaucoup de mort autour de soi - deuil

image

Salut Guillermo, Je suis désolée pour tout ce qu'il t'arrive… Ce que tu racontes m'est familier. J'ai perdu ma grand-mère il y a un mois et je suis moi aussi angoissée. La spasmophilie est une manifestation de l'angoisse, je ne fais pas de...Lire la suite

Comment gerer le deces de ma mere - deuil

image

Bonjour. Mon histoire est un peu differente de la votre. J'ai perdu ma mere a l'age de 4 mois (elle n'avait que 30 ans). Jusqu'à envron 9 ans j'était une enfant enfermée sur moi même je parlai très peu et refusais de manger et je manquai de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages