Histoire vécue Perte d'un proche > Deuil      (1994 témoignages)

Préc.

Suiv.

témoignage aide sur le deuil

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 1109 lectures | ratingStar_2942_1ratingStar_2942_2ratingStar_2942_3ratingStar_2942_4

Bonjour à tous. Je suis Martine et j'aimerais apporter mon témoignage et aussi mon aide, aux personnes qui sont confrontées à un deuil cruel.

Mon histoire :

J'ai 52 ans, 3 grds enfants et je vis actuellement en Tunisie.

Il y a 20 ans, j'ai perdu mon compagnon, pilote dans l'aréonavale. Mort à 30 ans lors d'un vol. Mon fils n'avait que 18 mois à l'époque !

Je vous passe les détails, mais ça a été vraiment très très difficile.

J'ai mis 20 ans à faire à nouveau confiance à la vie.

Il y a deux ans, j'ai rencontré mon amour en Tunisie, lassaâd.

Un rencontre et une histoire pas ordinaire, donc extraordinaire en tout ! Nous nous adorions. Nous avions plus de 20 ans d'écart et il m'a appris que "le coeur ne fait aucune différence"Il était humble, profond, respectueux et sincère et j'ai pris une leçon de vie à ses côtés.

Nous nous sommes installés ensemble en juillet 2006 et nous sommes mariés le 9 novembre 2006.

Lassaâd est mort le 16 décembre (un mois après) , dans un terrible accident de voiture. Un bus roulait sur la gauche et à percuté la voiture dans laquelle il se trouvait !

J'ai réellement cru que jamais je ne surmonterais un nouveau deuil.

J'ai pleuré, j'ai hurlé et passé plus de 8 jours sans trouver le sommeil. Je le voyais partout et le sentais à mes côtés. Parfois je lui demandais même de me laisser tranquille et de partir faire son petit chemin.La nuit, il ne me laissée pas dormir. Dès que je fermais le yeux, il était là, si présent. J'étais épuisée ! Son amour me porte et je sais qu'il m'aide.

Ma souffrance est à la hauteur de l'amour que nous vivions, impossible à décrire.

Je précise que j'ai entendu toutes sortes de "bons conseils" du style, "tu es forte" (pourtant pas plus qu'une autre ! ) "le pire et de perdre un enfant ! "

Je ne suis pas d'accord du tout !

Perdre une personne que l'on aime passionnément est une souffrance insupportable ! Le chagrin ne se dose pas. Quand on pleure et que l'on a mal, il n'y a aucun réglage pour la souffrance. Je pleur mon mari que j'adorais, comme je pleurerai une autre personne de ma famille que j'adore.

J'ai fait un parcours du combattant contre mon désespoir et je crois l'avoir franchi en deux mois et demi !

Aujourd'hui, je ris, je chante, je vis, même si j'ai des jours avec (lui présent ! ) et des jours sans (lui absent ! ).

J'ai écrit un récit sur notre histoire (que j'avais commencé il y a plus d'un an).

Qui s'intitule :

"Même si tu es caché sous les pierres" et qui raconte cette incroyable et magnifique histoire d'amour et sa sa cruelle échéance.

Je dois dire hélas, que "l'expérience" du deuil d'il y a 20 ans, m'a permis de ne pas commaître les mêmes erreurs et cela m'a énormément aidée.

C'est pour cela, que j'ai pensé aider à ma façon, ceux qui sont dans la peine.

Si vous en avez besoin, je suis prête surtout à vous écouter et vous parler.

Dans tous les cas, accrochez vous et gagnez chaque jour du terrain sur votre douleur. À bientôt. Amicalement Martine.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


2942
b
Moi aussi !
5 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

26 ans mais beaucoup de mort autour de soi - deuil

image

Salut Guillermo, Je suis désolée pour tout ce qu'il t'arrive… Ce que tu racontes m'est familier. J'ai perdu ma grand-mère il y a un mois et je suis moi aussi angoissée. La spasmophilie est une manifestation de l'angoisse, je ne fais pas de...Lire la suite

Comment gerer le deces de ma mere - deuil

image

Bonjour. Mon histoire est un peu differente de la votre. J'ai perdu ma mere a l'age de 4 mois (elle n'avait que 30 ans). Jusqu'à envron 9 ans j'était une enfant enfermée sur moi même je parlai très peu et refusais de manger et je manquai de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages