Histoire vécue Perte d'un proche > Deuil      (1994 témoignages)

Préc.

Suiv.

Tout mon passé a été très difficile... Je ne vis pas, je survis

Témoignage d'internaute trouvé sur jetaide
Mail  
| 1080 lectures | ratingStar_137903_1ratingStar_137903_2ratingStar_137903_3ratingStar_137903_4

Voilà je me presente philou, j'ai des gros problèmes que j'arrive pas à resoudre comment reagir apres ça ma mère m'a abondonné depuis que je suis tout petit, mon pere m'a delaisser l'alcool avais pri le decu par rapport à moi j'ai été elever par ma grand mere et ma tante mon frere et moi, nous etions tres bien elever nous manquions de rien et nous as instaurer des vrais valeurs, mais mon enfance à l'ecole à été très dur ou est ta mere ? Ton pere ? Voyant ces copains avec leurs parents, ça été dur j'ai souffert de ce manque ma mere m'a abonndonné aussi sans aucun doute encore maintenant j'ai garder ça en moi pendant des annees c'est un fait mon pere lui vit un 50 km de moi et viens tres souvent avec ma belle mere et mon demi frere voir mes parents moi meme mais il prend jamais de nouvelle de moi directement les intermediaires sont tres present dans cette famille dur a vivre de montrerque tout vas bien alors que je souffre depuis des années de ce manque de paterniter j'ai survivé à ça j'ai essaye de me construire avec un travail et un appart avec une copine par la suite…

Mais bien avant ma contruction de ma viej'ai rencontrer 2 personnes qui au furent et à mesure du temps son devenu mes deux meilleurs amis je les consideraint vraiment des parties de moi nous partageons tout les sortires c'etait vraiment très fusionnelles et un jour je leurs est demander si ils voulaient allez en boite ils ont accepters leurs parents vivait sur Paris et avait un appart dans ma region en colocations, ils avaient décider de rester sur paris et moi je devais rentrer chez moi en sortant nous etions tres lucide l'alcool nous en buvions jamais surtout si nous devions reprendre le volant chacun, nous partons sur la route pour se rendre a cette boite et voilà le drame une voiture en face les percutes de pleins fouet je vois leurs voitures faires des tonneaux… je me suis précipité sur leurs voitures et la je les ais vous encore quotients leurs yeux, regards à été très difficile pour moi car j'ai senti à cette instant quelque chose… des voitures par la suites ont appeller les secours mais ils sont arrivées trop tard sur les lieux ils sont décedés dans mes bras, j'ai crier !!!!!!!!! J'y croyais pas le choc à été trop fort je me suis renfermee sur moi meme j'ai jamais voulu suivre un spy… je pouvais pas parler dur encore a vous expliquer encore maintenant meme apres 8 ans, là des idées noirs sont arrives tres vites je commencais à tomber dans une depression la vie etait arreter dur de vivre apres ça les cauchemars pendant 8 ans chaque nuit les yeux ça fut difficile les funerailles j'ai pas pu j'ai couper les ponts avec leurs familles trop insoutenables, de les voirent en photos, ensuite j'ai rencontrer une fille qui m'a certainement sauver la vie indirectement ma donné beaucoup d'amour nous avons construit années par années des projtes la 5 années fut l'année de l'aboutissement un appart un travail pour elle qui était etudiante à l'epoque, et nous avons essayer d'avoir des enfants mais un fausses couches et un avortement a fait basculer ce coter eloignement que j'avais meme pas vu un soir elle m'annoncais qu'elle me quittais là j'ai pas compris je suis tombé de haut ma boué de sauvetage me lachait à nouveau, ça été le jour le plus dur de ma vie avec le deces de mes deux meilleurs amis tant de sacrifices et voilà que tout s'ecroule elle avait rencontrer quelqu'un le pire c'etait un copain à moi du boulot que je travaillais avec il ma trahi je l'est bien apres mais le soir j'étais desemparer, perdu…

J'ai pas dormi de la nuit… j'ai essayer de l'appeler je lui pardonnais l'erreur est humaine mais rien ça répondais pas…

Donc le lendemain j'ai craquer j'ai fait une "ts" (tentative de suicide) chez moi j'ai avaler tout dans ma pharmacie meme des pastilles de machines à laver marre de cette vie vous pensez pas du tout à vos parents vous en pouvez plus tant d'acharnement j'etais d'apres les dirent de ma tante qui est passé par hasard presque bleu l'appart était en dessus dessous les pieds couper je saigner j'avais casser mes vitrines sans m'en rendre compte je suis rester hospitaliser quelques jours et je voulais voirent personne pas de familles j'etais suivi par une psy à l'hopital je marquais tout ce que je ressentais, les employes de l'hopital eté tous rassurer de me voir de mieux en mieux je me rapelle je leurs ecrits une lettre pour les remerciez, je suis sortie le 23 septembre donc j'etais arreter 5 mois pour le travail afin de me recontruire mais j'avais jamais eu de reponses à mes questions pourquoi m'a telle fait ça j'ai fait tellement pour elle, pas de reponses ça famille la couvrait mais je suis aller la voiret ma rien dit ses parents me rassurais en me disant laisse lui du temps, mais quelque jours apres son copain mon ex copain me tel elle est avec moi alors que cet homme etait mariee et avait 2 enfants 13 ans de difference !!! Meme ça famille ne comprenais pas là j'ai à nouveau sombrer je pensais avoir vraiment pri mes precautions en m'isolant dans des champs je refesais ma deuxieme "ts" et apres le trou noir une ou des personnes m'ont encore sauver la vie je me suis retrouver le lendemain à l'hopital et été hospitaliser dans un centre spychiatrique beaucoup de peur j'ai reagi ou j'etais je suis passé 3 jours la hauts mes parents voulait me sortir de la car ils pensaient que j'étais pas à ma place, ensuite j'ai essayer de prendre gout et vivre et non de survivre alors je me suis pri en main j'ai rencontrer une fille qui m'a aider et qui est devenu ma copine je suis toujours suivi par un spy une nouvelle qui prenait le temps de m'ecouter de 20 min de consultations à l'hopital je suis passé à lheure actuelle 2H par semaines ça m'aide nous travaillons sur le deuil de mes amiees decedeesc afut tres difficile des seances a fleur de peau dur mais elle m'apaise parfois meme des fois plus envie de la quittais car elle me rassure elle trouve les mots juste apres durant ces visites j'ai eu le pere qui ma tel et qui ma dit que sa femme c'etait suicidez donc me la fait part mais je pouvais pas allez a son enterrement car j'avais meme pas pu allez à ceux de mes deux meilleurs amiees je lui est proposer de venir le voir quelques jours apres je suis montez à Paris donc ma psy 'a dit ça pouvait être du positif partager cette souffrance avec lui et ben c'etait tout le contraire c'est tres froid ma repproches la mort de sa fille m'a insulter ce fut terrible pour moi j'etait meurtri les idées noirs sont revenus à nous une vitesse folle obliges de m'arreter 3 fois au bord de la route afin de me reprendre car là j'avais ma copine c'ets grace à elle que je suis encore là.Ma spy à été tres surprise de ça reaction mais bon contente que j'ai pu me revenir sein et sauf ensuite le travail de deuil commencerent et le 20 septembre je suis allé sur les lieux de l'accident 8 ans après ça été très très dur je me sans toujours coupable de leurs mort les traces de pneus meme 8 ans apres sont encore là depuis j'ai du mal a dormir ça raviver beaucoup de mauvais souvenir, ensuite mon enfance delicate j'ai décide de couper les pont avec mon pere et ma belle mere et mon demi frere il y a quelques jours car j'avais pas le presentiment que j'exsistais rien là a l'heure ou je vous ecrit ça fait 8 mois que je suis en arret maladie j'ai peur de reprendre car cette entreprise ne fait pas du social et commencais a me harceler c'est de là que mon arret a commencer et je sais pa du tout comment je vais être accueilli j'ai peur de replonger ensuite trouver a autre chose a 35 ans ce remettre en question c'est pas facile beaucoup d'appreancions je vie pas là depuis 8 ans je survi… je voudrais tellement me projeter dans le futur mais je n'y arrive pas la spy me comprends m'ais le mal être ets encore bien present coupable de les avoir tuer pour moi j'ai pas assez souffert physiquement defois ej mit j'aurais du être mort aussi paralyser ou je ne sais pas j'arrive pas à vivre pleinement beaucoup de doute s'installe là… (que faire).
  Lire la suite de la discussion sur jetaide.com


137903
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

26 ans mais beaucoup de mort autour de soi - deuil

image

Salut Guillermo, Je suis désolée pour tout ce qu'il t'arrive… Ce que tu racontes m'est familier. J'ai perdu ma grand-mère il y a un mois et je suis moi aussi angoissée. La spasmophilie est une manifestation de l'angoisse, je ne fais pas de...Lire la suite

Comment gerer le deces de ma mere - deuil

image

Bonjour. Mon histoire est un peu differente de la votre. J'ai perdu ma mere a l'age de 4 mois (elle n'avait que 30 ans). Jusqu'à envron 9 ans j'était une enfant enfermée sur moi même je parlai très peu et refusais de manger et je manquai de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages