Histoire vécue Perte d'un proche > Deuil      (1994 témoignages)

Préc.

Suiv.

Tu sais mon compagnon a vécu cela avec sa mère, mais l'inverse.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 210 lectures | ratingStar_274648_1ratingStar_274648_2ratingStar_274648_3ratingStar_274648_4
Jeanine, effectivement ça n'est pas facile car ton père fait barrière, et ta mère fait un peu couple pathologique avec lui.. Tu sais mon compagnon a vécu cela avec sa mère, mais l'inverse. Son père faisait union à la méchanceté de sa mère, et tant qu'il était là il était obligé de continuer à la voir, à céder un peu pour son père aussi, qui lui était gentil et positif. Depuis le décès de son père (malheureusement c'est lui qui est parti le 1er) il a réussit à se fâcher avec sa mère et à lui imposer sa liberté de pensée. Je comprend que cela ne soit pas facile, surtout à son âge et que tu ai du mal à avoir une relation avec ta mère si ton père est derrière cela. Combien de fois nous nous sommes dit que si il n'y avait pas la mère de mon compagnon on aurait passé des super moments avec son père.. As tu pu au moins une fois parler avec ta mère un peu sincèrement ? Pour en revenir à mon histoire avec ma mère il y a un progrès énorme, et je suis sure que cela est grâce à mon changement d'attitude, le forum aussi et l'acceptation qu'elle ne va pas bien (ce qui est le + dur). Je l'ai eu de nouveau au tel et ai réussit à lui dire que ses attitudes ou phrases assassines étaient anormales et risquaient de casser notre lien (le peu qu'il y ai). En fait j'ai pu lui dire cela car j'ai continué sur ma lancée à lui dire qu'elle n'allait pas bien, et elle même m'a reparlé de ses problèmes de crises phobiques. Le + dur est que je me suis entendu lui dire que c'était dur de ne pas avoir de mère. Je ne pense pas que cela ai un impact à très long terme, le naturel va revenir au galop, mais en tout cas j'ai pris la décision d'accepter que ma mère a un problème et aussi de ne plus accepter ses attitudes méchantes.. Sans tomber dans une demande après d'amour qui me fait rentrer dans un jeu malsain. Voilà, le deuil commence.. C'est drôle car en parallèle ce deuil se fait aussi pour mon hom et moi sur l'ex. A force d'essayer de soigner les autres, ou de palier à leur carences et attitudes destructrices on se perd soi.. Alors il faut penser à soi une bonne fois pour toute. Bises à toi on se tient au courant.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


274648
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

26 ans mais beaucoup de mort autour de soi - deuil

image

Salut Guillermo, Je suis désolée pour tout ce qu'il t'arrive… Ce que tu racontes m'est familier. J'ai perdu ma grand-mère il y a un mois et je suis moi aussi angoissée. La spasmophilie est une manifestation de l'angoisse, je ne fais pas de...Lire la suite

Comment gerer le deces de ma mere - deuil

image

Bonjour. Mon histoire est un peu differente de la votre. J'ai perdu ma mere a l'age de 4 mois (elle n'avait que 30 ans). Jusqu'à envron 9 ans j'était une enfant enfermée sur moi même je parlai très peu et refusais de manger et je manquai de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages