Histoire vécue Perte d'un proche > Deuil      (1994 témoignages)

Préc.

Suiv.

Veuve beaucoup trop jeune

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin - 25/04/12 | Mis en ligne le 14/06/12
Mail  
| 166 lectures | ratingStar_267559_1ratingStar_267559_2ratingStar_267559_3ratingStar_267559_4
Voila je viens de perdre l'homme de ma vie dans un accident de voiture il y a un mois, on se voyais tous les week-end car on habitais a 1h de route l'un de l'autre et au bout d'un an comme cela on a décidait de trouvais une maison et de s'installer ensemble avec mes enfants qu'ils l'aiment beaucoup et voila il est parti le 21 mars et on c'est connu le 5 février de l'année d'avant et je suis comme toi on me dit que je vais refaire ma vie (j'ai 36 ans) mais j'en ai pas envie ma vie c'était avec lui que je voulais la faire pas avec un autre et parfois je pense aller le rejoindre mais j'ai 2 enfants qui on 12 et 8 ans je ne peux pas leur faire ça. Et aujourd'hui on m'appelle pour me dire qu'on nous propose un pavillon comme on voulais malheureusement cela arrive 1 mois trop tard et je ne me souviens de rien de l'accident je ne le vois même pas a coter de moi quand je me réveille il est déjà parti en ambulance et moi on essaie de me sortir de la voiture et la pas une seule nouvelle de mon homme, ils m'ont enfin dit qu'il etaient parti faire un scanner complet et quelque heures plus tard l'anesthésiste est venue me voir en me disant toute les blessure qu'il avait j'y croyait pas ça ne pouvais pas être de mon amour qu'il parler alors que moi je n'avais presque rien, il a était opéré aussitôt et plonger dans le coma artificiel, je n'ai pas pu le revoir les yeux ouverts pour lui dire au revoir, il était branché de partout et au bout de 3 jours le verdict du médecin a tombait il n'y avait plus rien a faire c'était les machines qui le maintenais en vie, cela a était très dur de prendre une tel décision, mais le connaissant il n'aurait jamais voulu vivre comme cela alors je l'ai accompagné jusqu'à son dernier souffle et depuis je vis un tel vide et une telle souffrance, je n'arrive pas a m'y faire et je refuse son départ, je pleure tous les matins en regardant ça photo.Je me fais suivre par une assiociation Vivre son deuil essaie de voir si tu en a une par chez toi cela faut du bien et la je vais aller voir un psychologue car je sais très bien que je ne vais pas y arriver toute seule en plus étant divorcée mes enfants partent un week-end sur 2 et ces moments la sont terrible pour moi. Alors je pleure, je crie son nom je l'appelle mais c'est très dur, je pense que ne peut jamais faire son deuil, on apprend juste a vivre avec car je c'est que pour moi il est graver au fer rouge dans mon coeur et même si par hasard je retrouver quelqu'un il faudrait qu'il fasse avec l'amour que j'avais pour l'homme de ma vie s'il n'accepte pas tant pis il part mais je n'ai pas envie de refaire ma vie. Rester seule élever mes enfants sortir avec des amis et voila tout. Ma souffrance sera toujours présente. Désolé d'avoir était si longue mais ça fait du bien de parler a des femmes qui ont vécu la même chose, on se comprend mieux. Je te souhaite bon courage pour la suite un ami a moi m'a dit une phrase "Ton rôle c'est de ne jamais l'oublier mais aussi de vivre pour que tous le monde se rappelle de lui et toi de vivre pour lui car il n'aurait jamais aimer ça " ce qu'il dit est vrai mais c'est tellement dur parfois. Je te souhaite beaucoup de courage pour surmonter ta souffrance tous comme moi j'essaie de surmonter la mienne et si tu a des conseils a me donner je suis preneuse. Bisous a toi et bonne chance.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


267559
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

26 ans mais beaucoup de mort autour de soi - deuil

image

Salut Guillermo, Je suis désolée pour tout ce qu'il t'arrive… Ce que tu racontes m'est familier. J'ai perdu ma grand-mère il y a un mois et je suis moi aussi angoissée. La spasmophilie est une manifestation de l'angoisse, je ne fais pas de...Lire la suite

Comment gerer le deces de ma mere - deuil

image

Bonjour. Mon histoire est un peu differente de la votre. J'ai perdu ma mere a l'age de 4 mois (elle n'avait que 30 ans). Jusqu'à envron 9 ans j'était une enfant enfermée sur moi même je parlai très peu et refusais de manger et je manquai de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages