Histoire vécue Perte d'un proche > Disparition      (728 témoignages)

Préc.

Suiv.

Liquidités disparues

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris - 17/01/11 | Mis en ligne le 03/04/12
Mail  
| 490 lectures | ratingStar_236020_1ratingStar_236020_2ratingStar_236020_3ratingStar_236020_4
Mimiedu35, c'est après le décès de mon père que le patrimoine à disparu, ma mère était agé de 82 ans à cette époque, elle a fait appel a son petit fils (d'un mariage précédent) fils de mon demi-frère courtier en assurances pour lui placer les liquidités étant donné qu'elle ne comprenait rien, ça a toujours été mon père qui gérait, cet argent venant des ventes de plusieurs appartements que sa mère, ma gd mère paternel lui avait laissé en héritage, Pour faire plaisir à mon neveu, mon père avait ouvert un compte bancaire dans une banque ou il a travaillé (tout cela m'est revenu en tête, lorsque je l'ai découvert) cette banque n'a pas été porté sur la déclaration de succession, moi j'en avais entendus parler de cette banque, mais je ne m'en suis pas rappelé et ma mère, est-ce qu'elle ne s'en ait pas rappelé où fait volontairement, je ne sais pas, en tout cas, elle ne voulait rien me dire concernant le patrimoine, elle confiait tout à son fils, mon demi-frère, mon père est décédé brutalement. Et comme il a géré les liquidités, il a transféré tout le patrimoine dans cette banque et ensuite s'est établi des contrats d'assurances (bien placés pour cela) il avait bien évidemment quitté la banque lorsqu'il a fait cela, ensuite il a été salarié dans une grosse cie d'assurances et ensuite installé courtier, il s'est fait des chèques à son nom de ce fameux compte, sans procuration, Donc comme il n'y avait pas de procuration, je penses que ce nE SONT pas des DONATIONS. J'ai d'ailleurs fait le nécessaire pour que cette banque reconnaisse leur responsabilité. Mais je n'ai pas pu aller au delà des 10 ans, mon père décédé en 1994, j'ai repris la gestion en 2006 , les chèques établis à son ordre date de 1999 , quant aux sommes plus importante disparues, ainsi que les 3 assurances vies, date de 1997.1998. J'ai un gros doute sur le rachat des assurances vies, puisque les signatures ont été falsifiés… mais n'ayant pas les contrats (c'est lui qui conservait tous les contrats) la demande de rachat (pour vérifier la signature) , j'ai essayé de ma les procurer, pas moyen. Ma mère a reçu un hériutage de sa mère que j'ai découvert sur un compte bancaire porté sur la déclaration de succession, puis sur le talon il est noté (écriture de ma belle soeur) viré à … cette 2ème banque n'a pas de trace de ce virement, donc, encore une fois cette somme à été mis sur la banque dissimulé, Le notaire est au courant de toutes mes retrouvailles., Il m'a même fait une procuration devant témoins devant ma mère qui se trouve en maison de retraite, pour un rachat d'un contrat qu'il a fait en 2005 par un chèque de banque. De 103.000 euros placement 69.000 euros, les 34.000 euros, il a remboursé ma mère après mes mises en demeure recommandé, je lui ai fait payer les intérêts, Ce contrat, seul papier que ma mère m'avait laissé, lorsque j'ai voulu le racheter à, son cabinet (ma mère n'ayant plus un centimes) il a fait un faux en éciture en mettant sur ce courrier que ma mère se rétractait. Et c'est à ce moment là que le notaire est intervenu, et il a été obligé de le verser sur le compte à ma mère. Tout cela a été bien organisé, seulement la malchance m'a poursuivit, je suis tombé sur un avocat qui n'a pas été à la hauteur, pourtant spécialiste en succession… J'ai encore payé les frais de l'adversaire à cause de l'erreur de choix du département du tribunal. Voulant me proproser une autre procédure, j'ai accepté, lui ai versé des honoraires, puis j'ai été hospitalisé, ensuite je lui ait dit mon desir de tout arrêté, mais elle ne veut pas me rembourser ces honoraires. (décidement, je suis fait pour me faire avoir). Voilà a peut près mon histoire, en l'écourtant, sinon c'est un vrai roman. Quant à moi fils unique de mon père. Cela m'a couté des sous et du temps, mais je n'ai RIEN - Si peut-être une demie part de la maison de ma mère quia actuellement 99 ans, qui est à elle en propre. Malheureusement, les familles se déchirent pour l'argent. C'est bien triste… Cordialement.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


236020
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Ma chienne est morte - le coin des disparus

image

Bonjour Amla, Je suis profondément désolé pour la peine que tu as. Sache que moi aussi j'ai perdu "ma vie", Finoa dans un tragique accident il y a un peu plus de 2 mois et demi. Je suis donc passé par là où tu passe. Et te dire que ça va...Lire la suite

Au dela de la vie .gay fantastique

image

Chapitre 28 : Comme un air de ressemblance. 30 juin 2021, Centre de l'alliance, 8h00 : – Dépêche-toi de te préparer !! Jace était habillé d'une chemise blanche et d'un pantalon noir. Ses cheveux étaient peignés vers l'arrière et ses yeux...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Hommage à Vincent, combattant contre la leucémie
Voir tous les  autres témoignages