Histoire vécue Perte d'un proche > Don d'organe      (44 témoignages)

Préc.

Suiv.

La décision faire un don d'organe n'est pas facile à prendre

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 15/02/11 | Mis en ligne le 26/06/11
Mail  
| 661 lectures | ratingStar_215490_1ratingStar_215490_2ratingStar_215490_3ratingStar_215490_4

Alors voila mon histoire, en novembre 2009 après plusieurs jours de coma, les medecins déclarent la mort cérébrale de mon papa qui aurais fété ces 52 ans quelques jours plus tard… Un choc bien sur pour moi, mon frère et ma soeur Après quelques minutes a sont chevet en train de lui dire nos derniers mots, le medecin chef rentrent et nous pose cette difficile question sur le don d'organes.

Dans un premier temps ce fut un choc, a aucun moment je n'avais pensé à sa… Mais même si je n'y avais pas songé ce fut pour moi tout de suite oui, quand à mon frere ce fut plus difficile mais apres quelques mots echangé il accepta Souvent il me rappel cette phrase qui en lui a tout déclenché " papa, on ne peut plus rien faire pour lui c'est ainsi mais de nombreux gens pourrais vivre grace a lui, et on pourrais éviter a des familles la souffrance que l'on ressent aujourd'hui… "

Apres plusieurs examens, les prélevements on été effetué dans la nuit du 2 au 3 novembre les reins et le foie Le 4 novembre je recoit un coup de fil de l'hopital tout c'est bien passé et les transplanté vont bien Moi qui etait en plein deuil ce fut pour moi un soulagement Puis les mois passèrent, la souffrance de mon père etait toujours aussi forte mais le fait que plusieurs personnes vivent grace a lui me consolais malgré tout…

Fin mars deuxieme coup de fil, après 3 mois il n'y avais eu aucun rejet de la part des gréffés tout le monde allais bien, et ce remettais tout doucement, puis un dernier coup de fil en juillet pour me confirmé que chacun avait repris sa vie et que tout allais bien pour eux. Eux, qui vivait grace a mon père, a celui qui avait toujours été le heros de ma vie, même après sa mort il etait toujours mon héros, depuis moi aussi j'ai effectué ma carte de donneur d'organes, souvent je pense a ces familles parfois j aimerais savoir qui sont ils, comment vivent ils leur "seconde vie"…

Pour ma part nous n'avons jamais recu de courrier de remerciements, même si parfois j'aurais aimé même si je sais que ces personnes nous seront reconnaissante a vie Voila une histoire parmis tant d'autres, pour ma part le don d'organes a été une aide dans mon deuil, j'espere que certaines familles tout comme la mienne trouvera le courage de donner cela permet a d'autres gens de vivre pleinement leur vie.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


215490
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par Célinee | le 20/09/12 à 21:38

Bonjours.

J'espere ne pas etre trop maladroite dans ma demande, si c'est le cas, je m'en excuse par avance.

Je suis actuellement éleve infirmiere de 3eme année et je dois dans le cadre de ma formation réaliser un mémoire. J'ai choisis de traité du don d'organe, avec comme question principale : En quoi l'infirmiere coordinatrice peut elle aider et accompagner les famille dans le choix de don d'organes ?

Je voudrais recueillir des témoignages positifs ou négatifs, de familles de donneurs, sur leur accompagnement, sur le soutien qu'on a pu ou non leur apporté & si cela a influé dans leur choix de don ?

Pourquoi ce choix ? POur deux raisons ; la 1ere, c'est que j'ai perdu ma meilleure amie de la muco, suite au manque de greffons disponible.. & la 2eme, je suis attentiens de 2 malformations cardiaques & j'ai eu une greffe de tissu artificiel il ya 4 ans maintenant.
Merci d'avance..
Cordialement

Histoires vécues sur le même thème

État de mort cérébrale

image

Mais il me semble que oui car même si le cerveau n'est plus actif les organes vitaux le sont . Il doit être très difficile de prendre cette decision, pourtant lorsque la mort cerebrale est declaree, on sait aussi que la personne ne sera plus...Lire la suite

Feuilleton sur tf1

image

Voilà, moi qui tiens plutôt le coup depuis mon il y a un mois et demi, je craque cet après-midim. Qu'est-ce qui m'a pris regardé cela ? Je dois avoir un grain… Mon petit garçon me manque. Pourquoi certaines femmes doivent vivre ce cauchemar ?...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages