Histoire vécue Perte d'un proche > Don d'organe      (44 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le don d'organe

Témoignage d'internaute trouvé sur vivelesrondes
Mail  
| 573 lectures | ratingStar_470547_1ratingStar_470547_2ratingStar_470547_3ratingStar_470547_4
Alors moi perso, j'ai toujours été pour et je n'arrêtais pas de répéter à ma mère de faire ce qu'il fallait, au cas où, si un jour… Et puis bizarrement, il y a quelques mois, j'ai reçu une carte de donneur dans un petit livret explicatif. J'me suis dit "Cool, je la remplis et hop dans le porte-feuille". Et bien je l'ai effectivement remplie mais au moment de la mettre dans le sac… Blocage… J'ai pas pu, ça m'a fait "bizarre". C'est sûrement le moment où j'ai prix conscience de ce que ça impliquait… Mais dernièrement, il s'est passé quelque chose dans ma vie (trop long à expliquer ! Surtout avec moi et mes phrases à rallonge ! ) qui m'a fait prendre conscience de ce que ça représente. J'avais déjà conscience du fait que ça sauve des vies, mais aujourd'hui j'ai réalisé qu'il n'y a sûrement pas que ça. Ça représente également une famille, des amis et des proches qui peuvent eux aussi recommencer à vivre… Bon allez, je vous laisse j'ai une carte à chercher et à ranger précieusement…
  Lire la suite de la discussion sur vivelesrondes.com


470547
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

État de mort cérébrale

image

Mais il me semble que oui car même si le cerveau n'est plus actif les organes vitaux le sont . Il doit être très difficile de prendre cette decision, pourtant lorsque la mort cerebrale est declaree, on sait aussi que la personne ne sera plus...Lire la suite

Feuilleton sur tf1

image

Voilà, moi qui tiens plutôt le coup depuis mon il y a un mois et demi, je craque cet après-midim. Qu'est-ce qui m'a pris regardé cela ? Je dois avoir un grain… Mon petit garçon me manque. Pourquoi certaines femmes doivent vivre ce cauchemar ?...Lire la suite