Histoire vécue Perte d'un proche > Euthanasie      (80 témoignages)

Préc.

Suiv.

À qui dois-je m'adresser pour une demande d'euthanasie ?

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 763 lectures | ratingStar_224571_1ratingStar_224571_2ratingStar_224571_3ratingStar_224571_4
je suis une jeune femme qui a dû faire face il y a 1 an de cela à un tragique accident de la vie et je me retrouve lourdement handicapée sans être sûre à l'heure actuelle de pouvoir remarcher un jour. ma vie est brisée, foutue, anéantie, je n'ai plus d'espoir, plus d'avenir et la crevure qui me tenait lieu de mari, qui a fait un peu acte de présence au début de cet horrible drame, s'est peu à peu détaché jusqu'à l'abandon total. je me retrouve maintenant seule au monde, sans soutien, sans présence aucune, complètement livrée à moi même et à cette atroce souffrance physique et morale qui est mienne face à la perspective de mon avenir brisé alors que je n'ai pas 30 ans! et quand je pense que pour lui, la vie va continuer, qu'il a toujours ses jambes, qu'il peut continuer à sortir, à voir du monde, à vivre quoi, et peut être un jour, à refaire sa vie, cela me donne tout simplement envie de gerber. je voudrais qu'il soit à ma place, qu'il connaisse cette horrible souffrance que je vis au quotidien, je trouve cela tellement inadmissible, tellement inhumain, ce drame qui m'a frappé, j'en suis malade! ce que je reproche surtout à l'ordure qui me servait de mari jusqu'à l'an dernier, c'est de me traiter comme une vulgaire infirme, de ne plus voir en moi qu'un légume et rien d'autre, de me parler sieste, tisane et médocs comme si c'était normal à mon âge! comme si c'était naturel pour une jeune femme qui n'a pas 30 ans. je ne peux plus rien faire, ma vie est un énorme gachis, je souffre le martyre tant dans mon corps que dans ma tête, et lui cette renflure (passez-moi l'expression, car je n'en vois pas d'autre pour qualifier un personnage aussi vil, aussi ignoble, aussi dépourvu d'humanité), se contente de dire que c'est la vie, qu'on n'y peut rien, que je n'ai qu'à faire avec même s'il y a un risque pour que je ne sois plus jamais une femme à part entière (à l'heure actuelle, je ne sais toujours pas si je remarcherai ou pas, alors que lui, il est toujours sur ses 2 jambes, il vit, il rigole comme si de rien n'était, il continue sa vie exactement comme avant sans manifester la moindre peine, il n'a pas versé une seule larme quand cet épouvantable drame m'a frappée, il s'est contenté de mettre ça sur le compte de la fatalité... moi maintenant, je vis en ENFER, c'est pire qu'un camp de concentration que d'être renfermée depuis un an en cage (puisque j'habite en étage sans ascenseur et que depuis qu'on m'a ramenée à l'appartement, je n'en suis plus jamais ressortie depuis un an! je suis profondément indignée : de nos jours, dès qu'on voit un animal en cage, la spa et les associations se mobilisent et crient au scandale! par contre, quand il s'agit d'un être humain qui vit en cage comme un vulgaire déchet depuis plus d'un an, là personne ne se mobilise, tout le monde trouve cela normal et personne n'agit, personne ne fait rien!!!! ne trouvez-vous pas cela scandaleux que l'on puisse traiter un être humain moins décemment qu'un animal?!!! moi je trouve que c'est un crime qui n'a pas de nom que de forcer une jeune femme à vivre contre son gré cette vie de légume et de s'en laver les mains. mon ex est un criminel et c'est pour cela que je nourris une telle haine à son égard. Vincent Humbert, lui, a eu la "chance" dans son horrible tragédie d'avoir une Mère, une Mère digne de ce nom qui a fait pour lui la seule chose qu'il y avait à faire en des circonstances aussi tragiques, aussi inhumaines. c'est une femme remarquable qui mériterait la légion d'honneur pour son courage, son amour et sa dignité. moi, malheureusement, je ne peux pas en dire autant des crevures, des monstres de lâcheté et de cruauté qui composent ma famille, et qui préfèrent me voir souffrir le martyre et pleurer jour et nuit plutôt que d'agir et de mettre un terme à mes inimaginables tortures. franchement, pensez-vous vraiment qu'une jeune femme qui a perdu peut etre à tout jamais l'usage de ses jambes et qui reste comme un légume à passer toutes ses journées posée comme un objet sur un canapé sans amour, sans affection, sans soutien aucun, toute seule face à l'immensité du drame qui la frappe, ait envie de continuer à vivre cette vie de martyre, cette vie qui n'en est plus une et n'en sera vraisemblablement plus jamais une... il y a des années de cela, bien avant le drame, on avait déjà évoqué ce genre de chose en regardant un débat télévisé sur le sujet, et à ce moment-là, ma crevure de mari m'avait juré que si une telle barbarie devait un jour me frapper, il ne me laisserait pas dans cet état car c'était, je le cite "le comble de l'inhumanité que de n'avoir plus d'espoir ni dans le présent ni dans l'avenir"... et maintenant que la situation se produit en vrai, toutes les belles promesses s'envolent et je me retrouve seule face à un handicap que je n'accepte pas (parce que c'est trop inhumain), je suis abandonnée à ma torture sans plus personne autour de moi. n'est-ce pas criminel comme attitude? en tout cas, ça en dit long sur autrui : la lacheté, la cruauté, l'inhumanité, l'indécence sont grandes... quand l'euthanasie sera-t-elle enfin légalisée dans ce putain de pays de merde qui torture et qui condamne les laissés pour comptes à une vie de martyre et de cruauté pire qu'aux temps primitifs? quelqu'un peut-il m'orienter vers une association ou un médecin (à l'étranger s'il n'y en a pas en France) qui pourrait me venir en aide puisque personne n'a la décence de le faire dans ma famille? où puis-je m'adresser?
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


224571
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

"vive l'euthanasie !"envoyé par sauzon1 le 7 août à 12:59 les viocs ruinent la nation !

image

Du Nord. Mais j'ai toujours vécu dans la région parisienne.. Sud de paris. Oui, je vois que les températures en France sont totalement hallucinantes. Au Québec, c'était les deux derniers étés, où la température a été caniculaire. Surtout...Lire la suite

Pour ou contre l'euthanasie?

image

Je travaille en milieu hospitalier et suis confrontée au quotidien à ce problème : Il y a quelques années, les médecins ne se posaient pas de problème ; on injectait "un coktail" létal. Seul problème, la décision était effectivement prise...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages