Histoire vécue Perte d'un proche > Euthanasie      (80 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai signé la pétition pour l'euthanasie pour que mon père ne souffre pas

Témoignage d'internaute trouvé sur femina
Mail  
| 494 lectures | ratingStar_229491_1ratingStar_229491_2ratingStar_229491_3ratingStar_229491_4
Ce sujet me ramène à mes parents disparus après avoir séjourné dans un service de réanimation.Moi aussi il m'est très difficile de voir des films avec toutes ses machines. ma maman après avoir souffert pendant 4 jours a été opérée du prancréas, l'opération avait bien réussi mais dans la soirée transférée en réa ses dernière paroles 'prenez soin de mes petits enfants' elle est partie 10 jours après sans avoir repris connaissance. Mon père après s'être cassé le col du fémur, opération réussie il était transférée en réa après une infection 'légionellose ? on ne sera jamais. mais le médecin de réa nous a demandé le dernier jours alors que ses reins ne fonctionnaient presque plus s'il devait le transférer vers un centre de dyalise, alors je lui est dis que mon père avait signé et possédait une carte contre l'acharnement thérapeutique difficile choix pour nous, mais le soir même nous étions auprès de lui pour son dernier souffle. J'ai également signé la pétition de la maman de V.IMBERT et j'en ai déjà parlé autour de moi je suis contre cet acharnement.
  Lire la suite de la discussion sur femina.fr


229491
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

"vive l'euthanasie !"envoyé par sauzon1 le 7 août à 12:59 les viocs ruinent la nation !

image

Du Nord. Mais j'ai toujours vécu dans la région parisienne.. Sud de paris. Oui, je vois que les températures en France sont totalement hallucinantes. Au Québec, c'était les deux derniers étés, où la température a été caniculaire. Surtout...Lire la suite

Pour ou contre l'euthanasie?

image

Je travaille en milieu hospitalier et suis confrontée au quotidien à ce problème : Il y a quelques années, les médecins ne se posaient pas de problème ; on injectait "un coktail" létal. Seul problème, la décision était effectivement prise...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages