Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

3ème bébé après une rupture utérine

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 4650 lectures | ratingStar_7719_1ratingStar_7719_2ratingStar_7719_3ratingStar_7719_4

J'ai fait une pré-rupture utérine lors de mon troisième accouchement (et troisième césarienne) qui était très rapproché de mon second accouchement (grossesse sous stérilet !!! ).

Malheureusement notre petit garçon est décédé deux jours après sa naissance. Mon gygy est contre une nouvelle grossesse mais pour nosu biensûr il est difficile dans rester là. Nous avons donc pris contact avec un gygy spécialisé dans les grossesses à risques et voilà ce qui m'a été dit : une nouvelle grossesse est envisageable mais cela peut êttre très risqué (bébé préma, vois risque de perdre l'enfant) , suivi de la grossesse+++, hospitalisation aux premières contractions et accouchement à 36 sa.

En tout premier lieu l faut que j'effectue une hystérographie pour voir l'état cicatriciel de mon utérus. Voilà mon histoire alors merci à toutes celles qui voudront bien me redonner un peu d'espoir sur la possibilité d'une grossesse heureuse après une rupture ou une pré-rupture utérine.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


7719
b
Moi aussi !
5 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par jiraya | le 17/04/10 à 00:27

Bonsoir,
Après une césarienne en urgence (après un déclenchement au tampon qui n'a pas fonctionné) lors de ma première grossesse (gémellaire) pour un HRP (Hématome Recto Placentaire)en 2006 (décès d'un des deux bébés) je suis tombée enceinte en juin 2009. La grossesse se passe très bien et je ne suis pas suivie plus que ça du point de vue médical. A 40 SA je vais chez ma sage femme le vendredi en début d'après midi qui me fait un monito qui se révèle être bon et avec un col qui commence à travailler. J'y retourne le même jour en fin de journée car pas mal de contractions dans l'après midi et là elle me dit de partir à la mat car le tracé du bb est moins oscillant. J'arrive à la mat, je suis mise sous monito et le personnel soignant trouve également le tracé peu oscillant. Et là ils me font "attendre" toute la nuit en me mettant sous morphine pour dormir. L'attente va durer tout le samedi alors que le tracé reste le même.Puis tout s'accélère : le coeur du bb chute et moi je "pars" alors que tout se passait bien. J'accouche finalement par voie basse le 06.03.2010 mais ma puce née en arrêt (2 tours de cordon), trois doses d'adrénaline sont nécessaire pour qu'elle revienne, moi je fais une rupture et je subie une transfusion. Malheureusement, au final, notre petite Princesse est décédée à 19 jours et j'ai failli mourir aussi.
Cependant je suis le même état d'esprit que vous. Je suis encore jeune et je souhaite une nouvelle grossesse si médicalement parlant c'est possible car j'ai mis trois enfants au monde et il ne m'en reste qu'un !!! Donc j'attends avec impatience mon rdv chez mon gygy car j'ai des questions et je veux des réponses. Au lendemain de mon accouchement j'ai vu mon gygy qui m'a dit textuellement : "Pour votre prochaine grossesse, vous aurez une césarienne à 37/38 semaines" !!! Donc on va prendre le temps, je vais faire tous les examens nécessaires et ensuite on décidera.
J'aimerais que l'on reste en contact pour partager nos renseignements et se donner mutuellement espoir car il est pas facile (heureusement !!!) de trouver quelqu'un qui a vécu la même chose.

Par sanel | le 01/03/11 à 14:05

Bonjour,
En fait je pense que rien n'ai joué il suffit de tomber sur le bon doc, pour mon histoire j'ai eu une première césa en urgence à 41 semaine pour mon premier enfant en 2003, d'après ce doc qui m'avait fait une sale césa, travail baclé, je pourrai sans aucun problème envisagé accoucher par voie basse pour les prochains, ce qui n'était pas du tout l'avis de la sage femme de l'époque, qui elle savait d'après mon bassin que je n'arriverait même pas à accoucher le premier par voie basse, pour elle le médecin m'a laissé attendre une nui et une journée pour rien, bon bref. Au bout de 4 ans et demi, je remets un deuxième bébé et espère fortement accoucher par voie basse donc lors des contractions à terme j'attends patiemment à la maison jusque la dernière minute, j'arrive à la mater à col à 8 donc j'ai bien avancé le travail à la maison (au bout d'une demi-heure je suis ouverte à 10 mais toujours pas d'engagement de bébé)et la grosse dispute entre la sage femme qui veut tenter accouchement par voie basse et gynéco qui ne eut absolument pas, sur le coup elle me fait peur car très sèche, froide mais grâce à elle, mon bébé est sain et sauf, elle prend en main la situation en précisant bien que c'est elle qui commande, elle m'opère très rapidement et très proprement et la elle s'aperçoit que je suis en train de faire une rupture utérine et mon bébé est là sans séquelle, après 1 ans je remets bébé 3 e route et je suis toute contente, je sais que ça passera par une césa mais si c'est comme le 2ème pkoi pas et là stupeur après 3 mois et mon premier rdv à l'hôpital, on me reparle de cette rupture qui pour moi n'aurait plus de conséquence sur mes prochaines grossesses, et bien si, j'ai donc été suivie par ma super gynéco qui a joué la prudence et prévention donc aliter à la maison jusque la fin de ma grossesse et césa à 37 semaines, accord conclu avec ce doc, j'ai été bien suivie, j'ai f lippée aussi mais tout c'est bien passé, j'ai même pu conserver mon utérus et ne pas faire de ligature des trompes ce qui était prévu au début de ma grossesse 3. je remercie ma gynéco

Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages