Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

Après tant de bonheur, elle est morte dans nos bras

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 452 lectures | ratingStar_28803_1ratingStar_28803_2ratingStar_28803_3ratingStar_28803_4

J'ai perdu les eaux à 4 h du matin et nous avons été directement à l'hôpital, la petite puce pointait son nez avec un mois d'avance, mais comme on s'y attendait ça nous a pas inquiété. Je peut dire que j'ai balayé tous les cliché de l'accouchement pendant que j'attendais patiemment que mon col s'ouvre. En regardant le monitoring la sage-femme me disait " Là VOUS AVEZ UNE CONTRACTION TRèS FORTE" et je répondais "euh oui possible ça va" je n'avais presque pas mal, j'ai eu certaines fois plus mal au ventre que ces contractions. Env. 5 heures plus tard Coralie nous a montrer sa jolie frimousse (c'est mon premier enfant) le reste c'est passer comme dans un rêve… jusqu'à 23 h le soir même ils sont venus dans ma chambre mon mis ma fille dans mes bras et ils m'ont dit qu'elle passerai la nuit en pédiatrie pour qu'ils veillent sur elle car elle ne pleurai pas, mais gémissait tout le temps…

C'est à 4 h que les médecins sont venus me dire d'appeler mon mari que le pire pouvait arriver à notre fille. Et nous avons attendu, incrédules que les médecins nous disent elle a ça ou ça, on était tellement heureux quelques heures avant, on pensait vivre un cauchemard. Ils ont ensuite decide de la transporte au CHUV et la de nouveau les médecins nous on dit qu'ils ne savais pas si elle allait s'en sortir, ils l'ont mise dans une couveuse avec des appareil respiratoire, des perfs, chaque appareil était ce qui se fait de mieux et de plus puissants, malgré tout au fils des jours on ne voyait toujours pas d'amélioration, ils faisaient sans arret des encéphalogramme du cerveau, le neurologue, passait aussi souvent, ils craignaient qu'elle reste profondement handicapée. Et Coralie se battait contre la mort, les médecins nous disaient qu'elle était exeptionnellement résistante. Au bout de 4 jours le corps de ma fille avait double de volume, je la voyait souffrir, et ce jour là au lieu de lui dire de se battre comme je lui disait tout le temps, je ne lui ai rien dit sinon que je l'aimait.

Le lendemain son petit coeur à lâcher, et pendant qu'elle mourait je l'ai prise dans mes bras et nous lui avons dit que nous l'aimions que nous étions fière d'elle et qu'elle pouvait partir… après ton témoignage lady wallis, je sais maintenant que je peux avoir des enfants en bonne santé, merci.a tous nos anges.

À ma Coralie.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


28803
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages