Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

Cette douleur est indescriptible

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 346 lectures | ratingStar_39197_1ratingStar_39197_2ratingStar_39197_3ratingStar_39197_4

Est atteinte de la meme maladie que son frère.

Elle est donc condamnée puisque la recherche n'a toujours pas avancé.

Les medecins sont desolés, mot un peu leger à mon gout face à notre douleur.

Dans quelques mois, la mort l'arrachera à nous aussi violemment qu'elle nous a pris Tom.

Vous imaginez dans quel état de douleur et colère nous nous trouvons et comprendrez donc notre silence pour les mois à venir.

Pour Tom, j'avais reussi à nier la mort tentant le tout pour le tout.

Connaissant desormais l'évolution, je ne peux que pleurer en regardant les grands yeux bleus de Lou, imaginant que bientot nos bras seront vides, nous devrons reouvrir la tombe de Tom pour y glisser un nouveau petit cercueil blanc, et que nous n'aurons plus chez nous que les photos de nos enfants decedés pour orner les murs de notre appartement deseperemment vide.

Il nous faudra plus que du courage pour affronter tout cela,

Survivre à son enfant est la pire epreuve que l'on peut infliger à un être humain.

Cette douleur est indescriptible.

Nous avons survécu à Tom mais je ne trouve aucune reponse à " comment survivre après le départ de Lou", elle nous aidait à vivre.

Nos familles sont anéanties comme vous pouvez l'imaginer.

Nous n'avons donc pas droit au bonheur simple de voir grandir nos enfants et de les entendre rire.

Juste le droit de les regarder souffrir et de les accompagner vers la mort.

Pour l'instant Lou a besoin de nous et sommes toujours à ses cotés, elle est notre force.

Nous avons evidemment envie de tuer, de hurler, de pleurer.

Nous commencerons par intenter un procès au laboratoire pour que la technique utilisée soit eliminée et que cela n'arrive plus…

Et dire qu'il y a quelques temps, je souffrais enormement, je pleurais l'abscence de Tom en serrant Lou dans mes bras, c'était finalement du bonheur et je ne le savais pas. Le bonheur est devenu si peu de chose pour nous qu'il est difficilement reconnaissable.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


39197
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages