Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment surmonter la mort de son bébé ?

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1431 lectures | ratingStar_38935_1ratingStar_38935_2ratingStar_38935_3ratingStar_38935_4

J'ai perdu un enfant au 8ème mois de grossesse en octobre dernier.

C'est dur mais on peut surmonter et faire le deuil. Cela dépend de chacun et on est tous différents. Il faut simplement du temps et de toutes façons, il y a un avant et un après. Il.

N'y a pas de solution miracle.Chaque jour, il faut essayer de s'accrocher, s'occuper l'esprit pour éviter de trop y penser. Le temps, au fur et à mesure aide à prendre de la distance par rapport au drame. Maintenant, je n'y pense plus tous les jours et il y a beaucoup moins d'émotions, de tristesse, cela fait partie de ma vie, c'est tout. Bon des fois, faut que je me "pousse aux fesses". Maintenant, je crois que j'ai réussi à faire une grande partie du deuil même si j'ai parfois l'impression de marcher sur un fil. Il faut en parler aux amis, à un psy, si besoin pour évacuer et ne pas tout garder en soi.

Ma "technique" :

D'abord j'ai beaucoup lu sur internet sur "comment on pouvait faire un deuil". Après, j'ai mis les choses… dans ma tête : "oui mon bébé est mort, en plus c'est nous qui avons fait arrêter son coeur, je suis responsable mais pas coupable, maintenant je prends le temps de digérer tout cela en pleurant, en criant, en en parlant et ensuite la vie va continuer mais différemment" et puis au bout d'un moment cela a été mieux.

Je me suis dit que j'allais devoir vivre avec cet épisode douloureux toute ma vie, c'est ainsi, on ne refait pas l'histoire donc autant essayer de vivre et refuser de survivre par respect pour mon fils dcd, pour moi, mon mari et mes autres enfants.

Parfois, il pouvait y avoir des pensées négatives qui venaient alors je me forçais à penser à autre chose.Au bout d'un moment, c'est devenu un réflexe (comme si je changeais de chaine de télé).

A propos des hommes, ils ne réagissent pas comme nous. Nous, on a besoin d'en parler, d'aller voir la tombe, s'il y en a une, on ne veut pas oublier.

Les hommes sont en général plus fermés et essaient souvent d'oublier. Le mien n'en parle plus depuis longtemps, c'est son choix, je le respecte et je ne veux pas lui imposer d'en reparler. Je sais pourtant qu'il a eu de la peine. Laisse du temps à ton mari pour digérer. Si vous n'êtes pas bien tous les 2, c'est logique que cela explose car chacun doit déjà surmonter son propre chagrin avant de pouvoir aider l'autre.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


38935
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages