Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il avait une hypoplasie du coeur gauche

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 765 lectures | ratingStar_92953_1ratingStar_92953_2ratingStar_92953_3ratingStar_92953_4

Je suis maman de 33 ans (depuis peu) de 4 beaux garcons. Ils ont 12/8/4 ans et notre petit dernier qui est déceder le jour de sa naissance le 20 aout 2007.

En faite, on sais dit pourquoi pas faire un 4 ème enfants, donc j'ai arreter ma pillule et je suis tombée enceinte tout de suite, j'étais super heureuse. Donc rdz-vous chez la gynécologue, prise de sang enfin tous ce qu'on fait a une femme enceinte.super heureuse de le voir a l'échographie même si c'était notre 4 ème enfants. C'était toujours une aussi grande joie de le voir. Ma gyné me disait que bébé ce portait bien mais moi depuis le début de ma grossesse j'avais peur d'une chose. Que notre petit dernier ai un problème de santé alors que nos 3 autres garcons ce portaient a merveille, je voyais + un problème du style la trisomie.Donc ma gyné m'a dit de prendre un rdz pour une échographie morphologique pour me rassurée alors que pour mes 3 autres garcons je n'en n'avais jamais faite, mon rdz-vous était le mardi 08 mai, ce jour là mon mari est venu avec moi. J'étais impatiente de voir notre petit garcon en 3D, et mauvaise surprise, la gyné nous a regarder et nous a dit votre bébé a un très grave malformation cardiaque, a ce moment là, on s'est regardé en se demandant ce qu'ils nous arrivaient, les larmes arrives et on ne sais plus ce que l'on doit faire, on est tout a fait perdu, le monde s'arrete tout a coup. La gyné nous explique qu'il avait une hypoplasie du coeur gauche donc c'est toute la partie gauche du coeur qui ne sais pas développer.Elle nous a montré sur l'écran et je n'ai rien compris tellement j'était sous le choc de son annonce. Puis elle nous a regardé et elle nous demandée si on avaient des questions a poser. Je dois dire que nous étions sous le choc et on a dit non, elle nous a dit de contacter un cardilogue pédiatrique a l'hopital des enfants a Bruxelles. Elle nous a donné le numéro de téléphone et nous a dit de contacter notre gyné pour voir la suite. Sur le chemin de retour a la maison je dois dire qu'on a pas parlé bc, juste se demander pourquoi nous. Mais sinon, question suivi de l'hopital on n'a rien eu, on nous a dit le problème grave de notre bébé et voilà.

Arriver a la maison mon mari a tout de suite téléphoner pour avoir un rdz-vous chez le cardiologue pédiatrique, moi j'aurais été incapable de téléphoner et encore moins d'expliquer pourquoi on devait avoir un rdz-vous assez rapidemment.Notre rdz-vous était pour le lundi qui a suivi donc le 14 mai.Après avoir pris le rdz-vous j'ai contacté ma gyné pour lui expliquer le problème qu'on avais découvert tout en sachant que j'étais quand même enceinte de 5mois1/2.Elle nous a rencontré le jour même pour parler avec elle. Elle nous a expliquer ce qu'était la malformation et surtout les risques qu'il y avait.Elle a vraiment pris le tps avec nous alors que nous n'étions pas prévu dans ses rdz-vous. Elle m'a dit que le lendemain donc le mercredi 09 mai au matin je devais faire une amioscanthèse pour voir si rien ne se rajoutais en + de la malformation cardiaque et que si quelque chose ce rajoutais on ne devait même pas essayer d'allez plus loin. Nous avons eu les résultats enfin pour voir si il y avais une trisomie le vendredi 11 mai. Nous attendions le vendredi avec impatience et voilà notre petit garcon n'avais pas de trisomie en +. Donc nous sommes allez voir le pédiatre cardiologue le lundi 14 mai toujours en espérant qu'on avais mal vu, que notre bébé c'était peut être mal mis dans mon ventre mais NON il avait bien la malformation. Le pédiatre cardiologue nous a fait un dessin pour mieux nous expliquer et la j'ai vraiment compris le problème.Dans ce cas de malformation, il y a un petit canal qui dois rester ouvert donc a la naissance ils doivent injecter un produit tout de suite.Il nous a expliquer qu'on avait le choix, soit tout arreter donc provoquer l'accouchement a 5mois1/2 ou continuer et risquer les opérations (une a +ou- 10 jours, une a 6mois et une 3ème a +ou- 3/4 ans) , moi je savais ce que je voulais il était hors de question qu'on me retire mon bébé et de faire comme si il n'avait jamais exister. Le pédiatre cardiologue nous a expliqué que les opérations serais très lourde aussi bien pour notre bébé que pour nous et surtout que la première opération avais une chance sur 2 de réussir. Nous avons décider de lui laisser sa chance, c'est très dure de devoir prendre une telle décision, on a choisi de continuer donc j'ai du être suivie a la clinique des enfants où notre bébé serais pris en charge.La date d'accouchement a été prise pour le 20 aout on devait provoquer pour être sure qu'il n'arrive pas tout seul et surtout pour avoir les spécialistes pour le prendre tout de suite en charge. Avant d'accoucher nous avons eu rdz-vous avec les spécialistes donc pédiatre de la néonat, la gyné et la pédiatre cardiologue puis nous avons visiter le service de néonat ce jour là. Je suis rentrée a la clinique le 19 aout pour provoquer, là elles n'ont pas voulu me mettre le comprimer car j'avais deja une belle ouverture donc on commencerai le lundi 20 aout au matin pour être sure que ça n'arrive pas pendant la nuit. Mon mari est reste avec moi dans ma chambre toute la nuit. Au matin j'ai eu des contraction assez rapidemment nous sommes allez en salle d'accouchement. J'avais demander la péridural et elle a super bien fonctionner. Au plus le tps passais au + je commencais a avoir peur pour la suite, pour notre bébé.

Et voilà notre petit Nicolas est venu au monde a 11h33 il mesurait 52cm et pesait 3kg925 avec 12 jours d'avance donc un beau bébé. Elles me l'ont mis sur le ventre +ou- une minute puis elles me l'on repris pour voir le rythme cardiaque… et avant de le monter en service de néonat elles me l'on remise quelque minutes sur le ventre et qu'elle merveille, il était super beau, il m'a regarder avec un regard tellement profond, j'ai eu 3 autres bébé avant et je n'ai jamais vu un bébé avec un telle regard surtout quelque minutes après la naissance et là j'ai demander a mon mari de faire une photo de lui avant qu'il le monte en néonat. Puis il est parti, moi je devais rester dans la salle d'accouchement pour que le placenta ce retire, je disais a mon mari d'allez avec notre petit Nicolas, il m'a dit qu'on aurais le tps d'allez après et il est rester avec moi.Après 3/4 d'heure une heure le placenta ne voulais pas ce décoller donc j'ai du aller en salle d'opération pour que le gyné me l'arrache comme j'ai entendu qu'il disait. Et puis je suis revenue en salle d'accouchement et pas très lgs après 2 pédiatres de la néonat sont venu nous voir. Quand elles ont passer la porte mon mari et moi on sais regarder et on a tout de suite compris qu'il y avais quelque chose qui n'allais pas avec notre bébé, elles nous ont expliquer ce qu'il ce passait et nous ont demandé si ils devaient tout essayer, et on a dit oui, mais elles ont dit que notre bébé allais très mal, puis elles sont remontées. Vous imaginer, vous etes ds la salle d'accouchement en sachant que quelque chose d'horrible arrive et vous ne savez et ne pouvez rien faire c'est horrible le mot n'est même pas assez fort.En faite le fameux petit canal qui devait rester ouvert ne mesurais que 3 millimètres au lieu de 1 centimètre 1/2 de diamètre, donc ils ont essayé de passer un ballonet dans le canal pour l'élargir, ils l'ont passé une fois, deux fois et a la troisième fois sont petit coeur n'est pas reparti. Voilà notre petit Nicolas est né le 20 aout 2007 à 11h33 et nous a quitté, il s'est envolé a 15h.

Voilà notre histoire un peu longue a lire mais ça fait du bien de l'écrire.

Ce qui a été très dure après c'est de savoir le peu de temps que j'avais pu le prendre dans mes bras, de devoir montrer notre petit Nicolas décéder a ses 3 frères car nous avons fait le choix de leurs montrer leur petit frère, qu'ils ai un visage pour leur petit frère si vite parti. Ce qui est dure en tant que maman c'est le vide que l'on a.

Ce 20 mars il aurais eu 7 mois, pour certain ça parrait loin pour nous c'est encore tellement proche.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


92953
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages