Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il faut parler de la mort de son enfant

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 1562 lectures | ratingStar_857_1ratingStar_857_2ratingStar_857_3ratingStar_857_4

C'est vrai qu'à un moment donné l'entourage devient moins présent. On m'a meme demandé une fois si "je n'allais pas mieux", comme si j'avais attrapé un mauvais rhume et qu'il fallait passer à autre chose maintenant.

Un jour une amie a fait une fausse couche. Son mari m'a appelé pour s'excuser, voyant que je ne comprenais pas pourquoi, il m'a dit ceci : pardon de n'avoir pas réalisé la profonde détresse dans laquelle vous vous trouviez, le vide ressenti, on ne se doute pas à quel point cela fait souffrir quand nous n'avons pas vécu ce drame…

Les gens pensent que quand on parle de notre petit ange cela nous fait du mal, mais bien au contraire, cela nous fait énormément de bien car c'est lui donner consistance, lui donner place, lui donner vie…

Personnellement pour me relever de cela j'ai beaucoup lu de livres sur le sujet du deuil prénatal, et j'ai également fait une thérapie pour pouvoir parler, crier ma colère, extirper mes angoisses, mes frustrations, oser dire la violence et la jalousie que j'avais contre les femmes enceintes après moi. Parler auprès de quelqu'un de neutre, quelqu'un qui n'est pas mal à l'aise, quelqu'un qui écoute qui ne juge pas et qui connait les étapes à franchir pour finir par ACCEPTER CE QUI EST DIFFERENT QUE DE SE RESIGNER.

Perdre un parent on est orphelin.

Perdre un conjoint on est veuf.

Perdre un enfant on est RIEN, car c'est TABOU.

Meme pour expliquer à son grand frère qui avait 2ans1/2 à l'époque, il n'existait pas de livre à ce sujet à part la mort d'un animal ou la mort d'un grand-parent.

La thérapeute m'avait dit une fois que beaucoup de couples venaient vers elle après 5, 10 voir 15 ans la mort de leur enfant et qu'ils pleuraient et osaient hurler leur détresse leur manque après autant d'années. Ils avaient gardé ça en eux si longtemps pensant que le temps arrangerait les choses mais ils étaient boiteux. Ils croyaient qu'en faisant de nouveaux projets, déménagement, changement de travail, nouveaux enfants cela guérirait leur plaie mais non, en fait ils ont étouffé leur douleur sous un paillasson, faisant un pacte avec leur conscience pour ne plus souffrir mais un jour le passé est revenu, ce passé qu'ils n'avaient pas eu la force d'assumer, d'ACCEPTER. Il n'y a pas d'autre chemin, pas d'autre choix que de traverser la douleur pour après trouver la paix dans son coeur. Moralité, il faut parler parler à en crever l'abcès même si ça dérange, si ça fait mal, un jour on guérit vraiment, on devient serein sans faire semblant.

Parfois j'ai l'impression d'avoir 80 ans dans ma tete.

J'ai l'impression d'être un vieux sage, genre boudhiste ZEN, je relativise tout et finalement j'ose dire que ma Lisa m'a transformée et que son bref passage dans ma vie m'a profondément épanouie. De ce drame je m'en ressort grandie. Alors je lui dis merci car elle m'a appris une belle leçon de vie, un nouvel art de vie, d'appréhender la vie et j'essaie d'en faire profiter mon entourage. Rien n'est fait au hasard. Tout à un sens. On a tous des leçons à retenir de la vie, de nos expériences, faut-il encore être à l'écoute et vouloir évoluer…

J'espère ne pas vous avoir choquée dans la sincérité de mes propos. C'est juste mon expérience que je vous fait partager car je connais le chemin sur lequel vous marchez. Parler de la mort d'un enfant ne me gene pas, ne me fait pas peur.

Nathalie maman d'Antoine 7 ans, Lisa qui aurait eu 5 ans s'il avait vécue, Julie 3 ans.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


857
b
Moi aussi !
5 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par kenzajtm | le 13/06/12 à 16:32

moi meme j'ai perdu ma fille il y a maintenant 1 ans 3 mois et 1 jour on me demande quand je fait pour suporter ca j'en parle komme si elle etait la on s'imagie beaucoup de chose meme si elle et pas present la mais dans nos pensé et dans nos coeur bon courage

Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages