Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai accouché à 5 mois de grossesse

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 6931 lectures | ratingStar_54017_1ratingStar_54017_2ratingStar_54017_3ratingStar_54017_4

Bonjour  

En novembre 2004 j'ai accouché d'une petite fille après seulement 5 mois de grossesse, sans explication médicale. Elle n'a vécu que 3 semaines, c'est très peu et c'est à la fois énorme, à quelques jours près, je ne l'aurai pas connu vivante, j'ai eu de la chance. Qd je suis sortie de l'hopital deux jours après mon accouchement, j'avais l'impression d'être passé ds une autre dimension. Moi et mon mari sommes allés acheter un tire lait… le monde n'avait pas changé mais moi je n'avais plus mon petit ventre rond, et je n'avais pas non plus de bébé avec moi, je me demandais si tout cela était réel. Je me sentais transformée (et le mot est faible) et pourtant ma maison n'avait pas changé, tout mon environnement était le même. Quand tu parles du lien que créait le fait de tirer ton lait, je comprends à 100%, c'est la seule chose qui rendait ma fille présente à la maison, les biberons, le tire-lait… Quand elle est partie, j'ai d'ailleurs continué pour arreter progressivement, pour mon corps mais aussi pour ma tête, ça rendait l'absence moins brutale.  

Deux mois après son déces je suis retombée enceinte, un petit garçon, qui lui, à l'inverse de sa soeur, ne voulait pas arriver, il restait la tête en haut déterminé à rester au chaud, (déjà obéissant !! Je lui répetais depuis des mois de ne pas arriver avant l'heure !! ) du coup césarienne programmée (une belle "connerie" si c'était à refaire j'attendrais d'avoir contractions… quitte à avoir une césarienne en urgence) car mon petit bout n'a pas réussi à respirer tout seul, il est monté en réa. Nous revivions tout ce qui c'était passé l'année précedente, j'ai dit aux infirmières que je resterais un mois si il le fallait mais que je ne rentrerai pas cette fois à la maison sans mon bébé, elles ont été super, elles comprenaient et tout était possible, mais je n'ai pas eu besoin de rester si longtemps 5 jours après sa naissance il respirait seul et 2 jours plus tard nous rentions chez nous.

Comme pour toi nous avons deux enfants, ma fille reste avec nous, elle nous a apporté tellement. Et je n'hésite pas à reprendre les personnes de nos familles qui auraient tendance à ne pas la comptabiliser dans les petits enfants par exemple.

Effectivement nos histoires sont dramatiques, mais quelques part, nous avons aussi l'immense chance d'avoir là haut nos petits anges perso qui veillent sur nous !

Bonne continuation et plein de bonheur.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


54017
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages