Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai perdu ma fille aussi

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 2352 lectures | ratingStar_2892_1ratingStar_2892_2ratingStar_2892_3ratingStar_2892_4

En lisant tout vos temoignages, je prends ma plume pour vous faire ma part de ma petite histoire :

J'ai deja un petit garcon de 3 ans 1/2 mais je voulais une petite fille et nous avions donc decider de se remettre au travail en mars 2000, le 28 juillet 2002 me sentant pas tres bien, je me decide a faire une pds et j'apprends que je suis enfin enceinte, ma joie est immense, le papa est tres heureux et mon petit garcon ne comprenant pas tout mais rigole aussi, je prends rendez-vous avec mon gyneco qui m'annonce que je suis enceinte de 2 semaines et que le bébé est prevu pour le 13 avril 2003, je me rends de nouveau chez mon gynéco le 26 septembre pour faire une echo et faire la declaration de grosesse, mon petit garcon m'accompagne et est tres impatient de voir son petit frere ou petite soeur "dans la tele", je m'installe et on commence l'echo, la sage femme ne parle pas, je remarque qu'elle cherche a voir quelque chose de plus pres et discute avec sa collegue mais a moi on me dit rien, je me decide a demander " il y a un probleme ? " on peut reponds : oui, il faut voir ça avec le gyneco qui va vous expliquer… mais m'expliquer quoi ? " vous dever interrompre votre grosesse, le bébé a une malformation… je me mets a pleurer et mon petit garcon me demande " maman, pourquoi tu pleure ? " je ne sais pas quoi lui repondre ! Le gyneco me recoit tout de suite et me dit que mon bébé souffre d'une anencephalie, la boite cranienne n'est pas fermé et ne se refermera jamais, et qu'il faut mettre a terme le plus rapidement possible a ma grosesse, tant de questions se posent : pkoi moi ? Qu'est je fais de mal ? Je dois annoncer la nouvelle au papa, qui fond en larmes au telephone, le delais de l'ivg etant depassé, il me faut voir un autre doc pour avoir l'accepation d'interruption de ma grosesse, je monte a strasbourg voir ce medecin qui m'explique que de toute facon, si je garde mon bébé jusqu'a terme, il y a des chances qu'il meurent avant et que il n'aurait a la sortie de mon ventre une durée de vie de 2 heures environ, il me prescrit des medicaments a prendre pour endormir definitivement le bébé pour que l'evacuation declenchée se fasse le mieux possible. Je n'aurait jamais le courage de prendre ses petits cachets bleus sachant qu'il vont me separer de mon bebe et demande a mon gynéco la possibilité de rester a l'hopital durant tout le traitement (3 jours) , le gyneco est d'accord et me fais monter ds le service le mardi soir, la date prevu du declenchement aura lieu de vendredi matin, je passe par beaucoup d'exmans pour determiner la cause de cette malformation, ne trouvant rien, on m'informe qu'une autopsie sera faite pour comprendre les raisons de ceci.

Vendredi 4 octobre 2002 a 5 h00 du matin, la sage femme vient m'administrer un ovule qui va declencher mon accouchement, je pleure toutes les larmes de mon corps et ne comprends toujours pas pourquoi c'est tombe sur moi, je commence a sentir la perte de liquide, il est 9h30, je sonne pour apeler la sage femme qui me dit " c'est fini, le bebe vient de sortir " je lui demande de me montrer ce petit être qui vient de me quitter, des petits bras des petites jambes, ohhh quel beau bebe tu etait !! Quel est le sexe ? On me reponds : on ne voit rien, on vous dira ça avec les resultats d'autopsie…

Je sort de l'hopital de lendemain, entouré de mon fils et du papa qui ne s'est pas quoi me dire, de peur de me faire pleurer… les jours passes, les semaines passes, je commence a me remttre un peu de toutes ces emotions mais j'y pense tout le temps, mi novembre, le gyneco m'apelle au tel, " pouvez vous venir me voir, j'ai recue les resultats. L'apres midi dans le cabinet du medecin, j'apprends que c'etait une petite fille et que d'une facon ou d'une autre, elle serait morte bien avant d'arriver a terme… je ne suis fautive de rien, tout les resultats sont tres bien, cette malformation touche 1 bébé sur 2400 et c'est tombé sur moi ! Le doc me dit que je peut refaire un bébé tout de suite, que tout est parfaitement remis.mais de ne jamais oublier ce petit être qui nous a quitter, mais je ne l'oublierais jamais cette petite puce que j'attendais tant et qui malheuresement a du nous quitter, je ne l'oublierais jamais et où qu'elle soit, je l'aime de tout mon coeur, pour moi le 4 octobre 2002 je suis devenu une 2 eme fois maman meme si tu n'est pas là… en date d'aujourd'hui, nous nous sommes remis au travail et j'ai l'impression d'être enceinte, j'ai tout du moins les symptomes, un autre bébé a l'horizon ? Quel bonheur, je vais attendre un peu avant de faire une pds ! Voila je voulais vous faire part de mon histoire en esperant que vous n'avez pas trouver ça trop long, bisous.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


2892
b
Moi aussi !
4 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages