Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai perdu un de mes jumeaux à la naissance

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 1398 lectures | ratingStar_86410_1ratingStar_86410_2ratingStar_86410_3ratingStar_86410_4

Je suis une nouvelle maman et maman-ange depuis le 1er sept 2006.

5 ans d'attente et de traitements pour enfin arriver à être enceinte le 24 déc 2005 après ma 4iè FIV. Le bonheur et même un double bonheur puisque j'attends des jumeaux fille/garçon. Mon mari et moi sommes au comble du bonheur en plus ma grossesse se passe super bien. On m'a miens expliqué de prendre grand soin de moi car c'est une grosses gémélaire mais tout va bien, aucun soucis liés au fait que j'attends 2 bébés. Mon gynéco lui même est surpris que tout ailles aussi bien.

Le terme pour des jumeaux c'est 8 mois 1semaine, pour moi, j'arrive à 8 mois et pas la moindre douleur ou contraction…

28 aout : écho de controle, tout va bien et pas de contraction.

30 aout : je viens avec mes affaires pour un déclenchement mais toujours pas de contraction alors retour à la maison.

1er sept : cet fois c'est la bonne, toujours pas de contraction mais on déclenche quand même car là je suis à terme.

Tout se passe au mieux, l'accouchement se passe dans la super bonne humeur.

Tom est le premeir à sortir, on le pose sur mon ventre, mon mari et moi on fond en larme de bonheur. Très vite je signale qu'il ne pleure pas mais on me dit de ne pas m'inquiéter car les bébé ne pleurent pas forcément tout de suite mais mon gynéco me reprend mon fils et le confie au pédiatre. J'ai sentie de l'inquiétude chez lui et je crois qu'à ce moment précis j'ai sû qu'un drame se préparait.

Malgré cela il faut pousser à nouveau car Maéva est elle aussi "à la porte". Heureusement pour elle tout va bien et on a même eu le droit à un sourire. Mon mari l'accompagne pour les premiers soins.

Pendant ce temps mon gynéco est allé prendre des nouvelles de Tom mais elle ne sont pas bonnes : on lui fait un réanimation. On me fait les soins et mon gynéco me tiens au courant : toujours rien et il me dit que si son coeur ne repart pas rapidement, il faudrait envisager d'arrêter le massage car en le ramenant à la vie trop tard, mon fils pourrait avoir de très gros problème mentaux et physique. Je comprends et le laisse décider de quand il est "judicieux" d'arrêter la réa. 15 min, pendant 15 minutes, 2 pédiatres ont essayé de ramener mon fils à vie, sans y parvenir. Quand l'annonce est faite, mon mari était revenu avec notre fille que je tenais dans mes bras. Tom est décédé.

Comment être heureuse et si malheureuse à la fois ? Je voudrais hurler de douleur mais mon mari tout en pleurant me dit de regarder notre fille de regarder comme elle est belle.

Tout le personnel médical est sous le choc car tout allait bien, jusque la fin, on avait les 2 rythmes cardiaque… Mon gynéco ne sait que dire "qu'il jamais vu ça de sa carrière, que ce n'est pas la 1ère fois qu'il perdait un bébé mais jamais dans ces conditions".

Il a montré notre dossier à d'autre confrères au cas ou quelque chose lui aurait échappé mais non : INCOMPREHENSIBLE voilà ce qu'on nous dit. Ce soir là, il était en vacance mais avant de partir (21h30) , il est venu me voir, lui aussi était choqué et pour la 1ère fois je l'ai vu en larme. Tout le monde souffre mais moi j'ai l'ilpression que mon coeur va explosé tellement j'ai mal. Je dois arriver à accepter la mort de monfils pour m'occuper de ma fille. Elle me procure de grand moments de bonheur et l'instant d'après je pleure car son frère devrait être là aussi.

Je passe sans arrêt du rire aux larmes, de la joie à la plus profonde tristesse, je n'ai que des moments de contradiction, j'ai l'impression des fois que je vais devenir folle !

On me dit de me tourner vers Maéva, ce que je fais, mais je refuse d'oublier mon fils. On me dit de "passer à autre chose" !!!! J'entends un tas de conneries.

Je voudrais aller mieux pour moi pour mon mari et ma fille mais j'avoue que pour le moment, je ne vois pas le bout du tunel…

Mon fils, mon amour, tu seras toujours près de nous et on t'aime très fort. Aides ta maman aller mieux pour que je puisse parler de toi sans larme à ta soeur.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


86410
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages