Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je ne sais pas si je pourrai me relever

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 428 lectures | ratingStar_84891_1ratingStar_84891_2ratingStar_84891_3ratingStar_84891_4

En septembre 2007 , pour mon plus grand bonheur, je suis tombée enceinte. Je n'ai pas encore d'enfant et mon ami en a 5. Il hésitait drôlement à avoir encore un enfant car il a eu des soucis avec son dernier enfant qui a été entre la vie et la mort durant sa première année. Il est maintenant en bonne santé. Bref, vu que le destin avait décidé de me faire ce merveilleux cadeau que de devenir maman, mon ami a cédé à cette joie que nous avons partagés ensemble durant ma grossesse. A l'échographie morphologique, le médecin nous annonce qu'il y a peut-être un problème avec les reins. Premier gros coup de stress. Rendez-vous toutes les 2 semaines pour voir leur évolution… On nous annonce qu'au pire, l'enfant pourra un jour souffrir d'une insuffisance reinale. La pilule est difficile à avaler, nous sommes tristes et stressés par cette nouvelle, mais nous affrontons cela en continuant à nous réjouir d'accueillir notre petit garçon. A 24 sa, j'ai les premières contractions. On me met en arrêt et au repos. A 30sa, on m'hospitalise pour me mettre sous perf afin d'arrêter les contractions. Le médecin souhaiterais que je n'accouche pas avant 34sa. On me fais 2 injections de corticoides afin que les poumons du bébé soient plus vite matures au cas où j'accoucherais avant. Pendant ce temps, bonne nouvelle, la régie m'a trouvé un plus grand appartement où Kaly, l'enfant que j'attendais aurait sa propre chambre. Je rentre chez moi et je dois prendre un comprimé toutes les 3 heures. Ca marche bien. Plus de contractions. La sage femme passe à domicile. Le bébé va bien. A 33 sa, mes amis déménagent toutes mes affaires. Mon ami prépare la chambre de Kaly. L'idéal serait encore de tenir 1 semaine mais le bébé est déjà bien viable. Ma famille et mon ami achètent les dernières choses dont nous avions besoin… Je n'ai plus qu'à passer d'un appartement à l'autre. Tout est prêt. J'arrive dans mon nouveau lieu toute contente à découvrir cette nouvelle vie que j'avais tant attendue. Peu après, je vais me servir un verre d'eau et en me penchant, je touche la machine à laver qui n'était pas allumée. Je me prends une monstre secousse électrique. Le bébé bouge encore bien que ses mouvements soient moins vif que d'habitude. Je suis quand-même un peu rassurée et m'endors. Le lendemain, je ne sens pas mon bébé bouger. Je me rassure encore en me disant qu'il est fatigué. Mon ami se fait du soucis, moi aussi. Nous partons à l'hopital pour faire un contrôle. Je suis étendue sur le lit, une sage femme vient faire le monitoring… rien ! UNe deuxième vient l'aider mais elle ne trouve pas non plus le coeur du bébé. Mon ami regarde par la fenêtre les larmes aux yeux. Je regarde le plafond. Nous savons… Les sages femmes changent de couleur. Elles vont chercher l'échographie. Je vois mon bébé inerte… son coeur ne bat plus. La terre se dérobe sous mes pieds. Kaly a quitté la vie au moment où il devait venir au monde. Quelle douleur !!! Le médecin m'annonce que je vais devoir accoucher. Je refuse et rentre chez moi. J'y retourne le lendemain. C'est le comble, moi qui avait été bourrée de médic pour que je n'accouche pas avant 34 sa, là on me branche sous perf pour provoque l'accouchement. Ca a durer 13 heures. Kaly est né sans vie le 14 avril à 22h55. Je l'ai pris dans les bras et je priais pour qu'il se réveille. Mon premier enfant… il était tellement beau. Le lendemain mon ami et moi sommes rentrés a la maison avec comme seule consolation de ce drame, une photo et une emprunte de pied de notre bébé. Il mesurait déjà 48 cm et pesait 2kg200. Nous l'avons enterré le 6 mai. Depuis, je vais pleurer sur sa tombe, je me trouve à lui parler alors que je ne crois pas en grand chose. L'autopsie à révélé que Kaly n'avait aucune pathologie, ni aux reins, ni ailleurs. L'hypothèse est que le choc électrique ait créé une thrombose de l'aorte suivie d'une hémorragie. L'électrocution est due à une erreur dans les câblages lors des travaux de rénovation de mon nouvel appartement. La force a été branchée sur la terre et c'est moi ou plutôt Kaly qui a fait office de terre…
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


84891
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages