Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

Klodia mon ange

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 752 lectures | ratingStar_132407_1ratingStar_132407_2ratingStar_132407_3ratingStar_132407_4

9 mois de grossesse passés sans problème où je me suis sentie si radieuse, si épanouie mais surtout si forte de porter notre bébé, 9 mois de bonheur qui aujourd'hui me semblent si loin puisque tout a disparu en une journée. Le 18 août je suis allée à la clinique pour accoucher, c'était la date prévue. Une sage femme a posé le monitoring sur mon ventre et après quelques minutes m'a annoncée que le c&oelig ; ur de ma petite fille, Klodia, ne battait plus. Je n'arrivais pas à y croire, elle bougeait encore dans mon ventre la vieille alors que j'accrochai ses petites fées au-dessus de son lit. Quelques heures après, ils ont provoqué l'accouchement, j'étais en était de choc je n'arrivais pas encore à y croire et surtout je refusais d'y croire je me disais que le monitoring ne fonctionnait pas bien. Mais que c'était-il passé pour que son c&oelig ; ur s'arrête ? Cette question me martelait la tête. Klodia est née et nous avons eu la réponse : le cordon s'était enroulé plusieurs fois autour de ces chevilles et en se débattant elle s'était asphyxiée. On pense que le début de l'enroulement remontait déjà à quelques jours vu qu'elle avait plusieurs tours autour des chevilles. A 18H50, on m'a donné mon petit ange que j'ai tenu quelques secondes dans mes bras. Et je dois me contenter de ces quelques secondes durant ma vie entière. Je suis restée une nuit à la clinique et suis partie le lendemain matin. Entendre les bébés pleurés m'était insupportable. Le retour à la maison a été terrible. Klodia n'était plus dans mon ventre mais elle n'était pas non plus dans son petit lit. La semaine suivante nous avons procédé aux obsèques de Klodia. La clinique nous a permis de voir une dernière fois notre enfant (avant la mise en bière) dans une chambre et non à la morgue. Et nos parents ont pu ainsi voir leur petite-fille. Klodia est mon premier enfant, j'avais si peur de l'accouchement, j'avais même envisagé mon décès pendant celui-ci mais jamais celui de mon enfant. Après 1 mois ½, je traverse plusieurs phases : la tristesse : elle me manque tellement, je me sens vide sans elle, la colère : le côté pas de chance de notre histoire car c'est un cas rare d'après le corps médical la peur : de perdre les gens que j'aime, de ne plus savoir gérer une nouvelle grossesse la culpabilité : de me remettre à rire parfois Je voudrai également avoir une pensée pour les mamies de nos anges. Je suis très proche de ma mère, et elle aussi attendait impatiemment la venue de Klodia sa première petite fille. Donc à ces mamies qui dans l'ombre de leur fille (ou leur belle-fille) souffrent tout autant de la disparition de leur petits-enfants. A mon ange, mon enfant, ma fille, Klodia Aujourd'hui, je ne peux rien changer à ce qu'il s'est passé, je dois vivre avec ton absence alors quand arrive la tristesse, je pense très fort au moment où nos c&oelig ; urs battaient à l'unisson où nous n'étions qu'un et quand un rayon de soleil me caresse mon visage, je sais que c'est toi qui dépose un baiser sur ma joue.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


132407
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages