Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'histoire de Louna...ma p'tite fée - décédée d'un medduloblastome

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 5272 lectures | ratingStar_6775_1ratingStar_6775_2ratingStar_6775_3ratingStar_6775_4

Tout a commencé le 14 février 2007. Louna venait d'avoir 2 ans, seulement quelques jours plus tôt, le 9. La veille, on avait fêté l'anniversaire de sa petite soeur Julie, née un an après Louna. Ce 14 février, il neigeait sur Belfort. Ce matin-là, je devais aller à la maison de retraite voir ma grand-mère avec Louna et Julie. Je n'y suis jamais allée. A 8h, les deux puces ce sont réveillées, Julie en pleine forme, Louna pas du tout. Endormie à 20h, pas un seul réveil dans la nuit, et pourtant elle était très très fatiguée. Depuis plusieurs jours c'est vrai, elle mangeais peu. Depuis son anniversaire, pour être exacte. Elle a bu seulement un quart de son biberon alors qu'elle avait bon appétit, d'habitude.

J'étais en train d'étendre ma machine de linge dans la buanderie, les filles dans la chambre de Marion, leur grande soeur âgée de 5 ans, qui étais partie avec son papa tôt le matin (on était mercredi…) , quand j'entends soudain Louna pleurer, puis Julie. Je me précipite : une flague de vomi s'étalait sur le parquet. Louna est prise d'un hoquet et elle recommence à vomir à grands jets, pleurant à la fois, Julie également… Je prends les deux dans mes bras et je vais dans la salle de bain, assied Julie à côté de la baignoire et met Louna dedans.

Pas le temps d'attraper le tuyau de douche que ça recommence une troisième fois ! Les pleurs redoublent, pour Louna et pour Julie, qui se demande ce qu'il se passe. Je les reprends dans mes bras, et attrape le téléphone, j'appelle mon mari. Un quart d'heure plus tard il est là, avec Marion. Entre temps, Louna a revomi trois fois, et j'ai appelé le médecin.

Il est arrive quelques minutes après mon mari. Il ne comprend pas comment elle peut vomi autant alors qu'elle n'a quasiment rien mangé ! Il téléphone aux pompiers, il faut transporter Louna à l'hôpital immédiatement. Avant l'arrivée de l'ambulance, j'emmène rapidement Marion et Julie chez ma voisine, car mon mari et moi partons avec Louna. Louna vomi trois fois avant d'arriver enfin à l'hôpital de Belfort. Les pédiatres décident de lui faire passer un scanner, ce n'est pas normal du tout qu'elle vomisse autant !

L'attente est longue, et enfin Louna revient dans sa chambre. Un médecin l'accompagne, et deux infirmières. Rien qu'à leur vue, j'ai compris que quelque chose n'allait pas… Il nous demande de nous asseoir, lui prendre le fauteuil en face du lit. Puis il nous dit des mots, des mots que je n'aurais jamais voulu entendre : Louna a une tâche au cerveau, une grosse tâche… Nous comprenons tout de suite. Il va falloir l'opérer, mais ils ne peuvent pas faire ça ici. Louna va être transferée à l'hôpital Necker. Je me demande comment nous allons faire avec Marion et Julie, impossible de faire les allers-retours Belfort/Paris !! Nous décidonc donc de laisser les filles chez leur grand-mère, et de partir avec Louna à Paris. Dès que possible, nous prendrond le train pour aller les voir.

Elle part en hélicoptère le soir même en direction de Paris. Elle sera opérée deux jours plus tard. L'opération est réussie, le neurochirurgien est optimiste : maintenant, le parcrours va être difficile, mais on va y arriver, nous à t-il dit ! Louna passera 3 jours en soins intensifs, puis sera transférée en service d'hématologie.

Quelques jours plus tard, on nous annonce qu'elle as un cancer qui est en fait un médduloblastome.

Marion et Julie arrivent voir leur soeur à l'hôpital, Julie très heureuse enfin de revoir sa Louna, Marion un peu intimidée… Une belle journée, magnifique journée, où les filles ont bien profité ! Quel bonheur de voir leurs sourires, peut-être ces derniers sourires… les derniers de Louna.

Deux jours après Louna commence la chimiothérapie. Elle est très fatiguée, elle ne parle toujours pas, mais fait de grands sourires.

Louna est triste, ses soeurs lui manquent. Je le sais car Marion lui a laissé un joli dessin, et elle le regarde très souvent.

Plusieurs jours après le début de la chimio, elle est en aplasie…

Elle se rétablie vite. Marion et Julie reviennent, elles ont du mal à partir de nouveau… Julie hurle carrement, elle veux rester avec papa et maman, et avec "Noua". Ca fait plus de trois mois que je ne suis pas rentrée, trois mois que mes deux petites princesses s'endorment sans leur maman le soir, trois mois que le calvaire a commencé. Nous sommes en mai 2007.

A l'hôpital, Louna s'est fait des copains !!! Il y a Marceau, petit bonhomme de 3 ans qui est atteint d'une leucémie, Louise, qui a 11 ans et qui est elle aussi malade d'un cancer…

Elle aura quatre cytaphérèses au total, où l'on prélevera des cellules souches en vue d'une greffe.

Elle sera ensuite en aplasie, elle est très fatiguée, ne sourit plus. Peu à peu, elle se renferme sur elle-même, les médecins sont pessimistes… Elle ne parle plus, et dors beaucoup.

Le 28 juin, Louna part en réanimation, elle quitte sa chambre, ses copains, les infirmières… elle ne reviendra pas ici.

On la place en coma artificiel, je lui parle souvent… Elle est branchée de partout. Le 2 juillet, une infirmière du service d'hématologie frappe à la porte. Elle tient à la main une feuille de papier. C'est le dessin de Marion. Je regarde les petites fleurs et les papillons qu'elle avait dessiné pour sa soeur, et le petit coeur rouge où est écrit le prénom de Louna. Je pleure, et je pleure encore. Marion et Julie ne joueront certainement plus avec leur soeur, elles ne sourieront plus ensemble…

Je me souvient de cette journée de février où nos trois petites fées étaient réunies. Et je pleure encore…

Le lendemain, les visites se succederont : les grands-parents, les Tontons et les Tatans, les cousins, les cousines, Ysée la petite cousine de Louna née quelques jours après son admission à l'hôpital, ma grand-mère est même venue de la maison de retraite pour voir Louna. Et puis Marion et Julie. Elles repartiront le lendemain. Ce sera la dernière fois que Marion, Louna et Julie seront réunis. Les "soeurs Marmottes" comme on les appelait…

J'ai l'impression que Louna fait des cauchemars, elle bouge beaucoup, grogne… Elle a mal, je le sais, je le sens.

Le 5 juillet, elle fait un arrêt, il est 13h… Les médecins tenteront de la réanimer, mais en vain… Son cerveau et son petit coeur étaient devenus bien trop fragiles. Louna s'est envolée le 5 juillet 2007 à 13 h 07, après près de 5 mois de combat… pour la Vie.

Aujourd'hui, plus d'un an après le décès de Louna, nous vivons toujours à Belfort. Julie a 2 ans et demi, Marion presque 7 ans. Le dessin de Marion est accroché dans la chambre de Louna. Les murs sont pleins de photos de Louna… Elle nous manque terriblement…

Les 5 & 6 décembre prochain, c'est le Téléthon ! Alors en mémoire de Louna, de tous les enfants décédés des suites de maladies ou pour tous ceux qui se battent tous les jours, il faut se mobiliser !!! Faites un don !! Rien qu'un peu, ce sera déjà grand pour tous ceux qui se battent.

Merci de m'avoir lue…

Maman, Papa, Nanou, Papy, Mamie, Pépé, Mémé, tes Tatas, tes Tontons, les cousins et les cousines : Mathilde, Joseph, Clémentine, Alyssia, Théo, Hugo, Mathis, Suzie, Ysée, Mahé, Tania, ton chien Biscotto, et tes soeurs adorées Julie & Marion… On t'AIME Louna.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


6775
b
Moi aussi !
29 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par moimeme | le 08/08/10 à 00:43

que c'est triste, j'ai pleuré tout le long de l'histoire, courage pour tous les parents qui vivent celà

Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages