Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le bébé mort in utero

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 1178 lectures | ratingStar_36317_1ratingStar_36317_2ratingStar_36317_3ratingStar_36317_4

Les si et les pourquoi ne servent plus à rien. Ce bébé décédé doit naître dorénavant le plus rapidement possible. Je voudrais quand même savoir le sexe de mon enfant afin de l'appeler par son prénom les quelques heures qui nous restent à passer ensemble. Depuis longtemps, nous avions décidé que ce serait Lise si c'était une fille, Alain si c'était un garçon. "Désolé, comme il ne bouge pas, vous ne connaîtrez son sexe qu'à la naissance." Le médecin signe un document que j'interprète comme un certificat de décès in utero et me demande d'avaler deux cachets pour déclencher l'accouchement. J'ose demander timidement : "S'il y avait le moindre espoir, ces médicaments présentent-ils un risque pour l'enfant ? " Le médecin me répond : "Il n'y a pas le moindre espoir et ces médicaments n'ont pas d'effet secondaire. Mais ils ne peuvent être délivrés qu'à l'hôpital car on ne les donne pas pour un enfant vivant." La sage femme me demande si nous souhaitons une autopsie : bien sûr que oui, nous voulons connaître l'origine du décès. "Et les obsèques, vous souhaitez les organiser vous-mêmes ou laisser l'hôpital s'en charger ? " Obsèques ? Comme ce terme me heurte ! Nous n'avions jamais imaginé avoir à nous occuper de cela si tôt dans la vie de notre enfant ! "Si c'est l'hôpital, nous prenons en charge tous les frais." Ah, c'est vrai, il faut aussi envisager des frais ! Combien ça peut bien coûter, l'enterrement d'un tout petit ? Dans quel cimetière aller, d'autant que nous sommes arrivés récemment dans la région ? Je refuse d'y penser maintenant. Le médecin me propose alors de choisir entre rentrer chez moi et rester à l'hôpital. L'idée d'être à côté de mamans toutes joyeuses de serrer leur bébé vivant dans leurs bras me rebute, je préfère rentrer chez moi. Mais, avant de prendre le volant, j'appelle mon mari : "Appelle nos amis qui partagent notre foi et demande leur de prier pour nous."
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


36317
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages