Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le désespoir après la perte d'un enfant

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 452 lectures | ratingStar_44894_1ratingStar_44894_2ratingStar_44894_3ratingStar_44894_4

Je suis tellement peiné pour ta souffrance et je la comprend, chacun réagi différement, moi aussi j'avais peur que mon mari me touche, peur qu'il me frole alors qu'il a tellement besoin de tendresse (il souffre lui aussi) et quand il venait près de moi pour me prendre dans ses bras afin de me réconforter face à mon chagrin je l'ai laissé faire sans pour autant en faire de même et petit à petit notre couple se reconstruit, nous avons tellement besoin l'un de l'autre.si je peux te donner un conseil parle lui de tes craintes, ils les comprendra, prend le temps qu'il faut, pour ma part je n'ai pas attendu longtemps (car sinon je crois que nous aurions coulés ensemble) mais comme je l'ai précisé chacun est different.malheureusement tu as vécu une dure epreuse comme nous toutes sur ce forum, mais ne te laisse pas allé cette solitude, ta famille à besoin de toi (c'est vrai c'est dur de continuer sans ton bébé) mais la vie continue et lorsque tu te sentira prête à refaire un bébé c'est déjà une bataille de gagnée sans pour autant oublier ton petit ange Loulia.aujourd'hui j'ai une journée difficile, ma 1ère sortie toute seule (j'ai pris ma voiture et décidé d'aller chez le coiffeur) à peine rentré une femme enceinte qui fvenait de faire couper les cheveux à son petit garçon, ouf, elle est vite partie le temps de régler, le plus terrible fut quand une deuxième arriva avec sa mère et sa petite fille, enceinte au stade ou j'aurai du l'être encore et qui voulait garder sa longue veste de laine malgré la chaleur dans le salon afin que l'on ne voit pas ses rondeurs disait elle car elle beaucoup pris de kgs et tout le long est resté près de moi, quelle souffrance pour moi j'aurai bien aimé avoir ses rondeurs et mon gros ventre je détourne la tête les larmes montent aux yeux mais je n'ai pas pleuré.mon mari vient me rejoindre et ne comprend pas tout de suite ma hate à partir tu salon, une fois dehors je lui explique, j'étouffais je n'avais qu'une envie de me lever et partir avec les papiers alu sur la tête, les larmes explosent cette fois ci, mais j'en avais tant besoin, je n'ai pas pu manger le panini qu'il venait de m'acheter, je n'avais pas faim.mais la vie continue et je sais que je serais encore confronté à croiser d'autres femmes enceintes jusqu'au jour ou moi aussi je le serai de nouveau.c'est espoir qui me vais avancer sans pour autant oublier ma petite Lola, je lui parle tous les jours, la nuit aussi en regardant son écho sur ma table de chevet car je dors très peu, cette nuit je me suis endormi à 03h30 du matin et je me suis levé à 7h45.j'aimerai toujours ma Lola.elle restera à jamais ma 2ème fille et mon 4ème enfant.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


44894
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages