Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

Lettre à mon bébé parti pour toujours

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 3193 lectures | ratingStar_93063_1ratingStar_93063_2ratingStar_93063_3ratingStar_93063_4

Voilà cinq mois et demi que tu t'es éteint dans mes bras, et la douleur est là, toujours aussi présente et étouffante.

Je pense à toi quand je me réveille, je pense à toi quand je me couche, je pense à toi quand mon esprit n'est pas occupé… Tu me manques, chaque jour un peu plus. Ton visage, avec tes joues bien rondes, tes yeux charmeurs, ton sourire envoutant, ton regard si plein d'amour, sont en moi, à chaque instant.

Je souffre tous les jours de ton absence, je sais que cette douleur sera mon fardeau pour toute ma vie. Mais saches mon tout petit, que je préfère me dire que je vais souffrir toute ma vie plutot que de penser que tu as souffert ces quelques mois, où tu as perdu tes forces. Ta douleur, je te l'ai prise, ta maladie, je te l'ai prise, j'en ai fait miennes désormais, car c'est à moi de subir tout cela, pas à toi. Tu m'a appris à être maman, à me faire passer en second plan, à me sacrifier pour mon enfant, à accepter mon impuissance, à accepter ma douleur. Tu as révélé en moi une force qui ne me quitte plus depuis le jour de ta naissance. J'ai plus de respect envers ma personne grace à toi.

Mais je me hais aussi. Je hais ce corps pourtant fertile qui n'a pas voulu accepter l'enfant que je portais il y a quelques années, à qui j'ai refusé la vie, ce corps qui devait donner la vie et qui n'a pas su te protéger de la mort. Par deux fois, j'ai porté un enfant, et me voilà aujourd'hui, une mère sans enfant.

Parfois j'ai honte de moi, honte de m'amuser, honte de me permettre un peu de bonheur, honte d'espérer avoir un autre enfant un jour, honte d'être en vie alors que la vie t'a quitté.

Parfois je suis blessée de ne pas voir ton papa pleurer, ton papa si fort qui se refuse de baisser les bras un seul instant, qui refuse mon soutien. Qui puis-je aider ? Je me sens inutile. Est-ce que je rend ton papa heureux ? Parfois, souvent même, je me dis que non.

Oh mon bébé, j'aimerais tant croire à une forme de paradis pour toi, t'imaginer heureux, sans souffrance, veillant sur nous et attendant que nous venions te rejoindre… Mais mes croyances ne me le permettent pas. Au fond de moi, il n'y a rien, plus rien. Il ne reste plus que les souvenirs, ton corps reposant à seulement quelques kilometres de nous, cette mèche de cheveux que je garde précieusement. Seul un tout petit bout de toi vit encore, loin de nous, analysé, observé, décortiqué, et qui pourrait peut-être un jour nous dire enfin ce qui s'est passé. Je me languis de ce jour où enfin, nos question auront des réponses. Qui a causé cela ? Des personne bien pensantes me disent que c'est "le bon dieu" qui l'a voulu… un bon dieu ? J'espère ne jamais le rencontrer celui-là !

Nuno, mon petit Crapaud, tu m'as fait un don précieux. Grace à toi, je n'ai plus peur de la mort.

Ta maman t'aime très fort, tu le sais.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


93063
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages