Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

Lucie, ma fille mort-née

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 1213 lectures | ratingStar_42568_1ratingStar_42568_2ratingStar_42568_3ratingStar_42568_4

Bonjour à toutes les mamans. Cela fait quelque temps que je lis vos histoires sur le forum et j'ai reconnu mon histoire de très près dans certains témoignages, que ce soit dans le déroulement des évènements ou la difficulté à vivre l'après, à accepter les faits, à surmonter la culpabilité et à faire le deuil. Ce forum m'a déjà réconfortée, car malgré la peine à lire, je me sens en compagnie de personnes qui comprennent ce qui m' est arrivé, car elles ont vécu la même chose. Voici l'histoire de Lucie.

Nous avons perdu notre fille Lucie à la naissance le 9 novembre 2005. Malgré un déroulement tout à fait normal de ma grossesse (la deuxième) , Lucie est mort née. Quand je me suis présentée à la maternité (quasi à terme) , les médecins n'ont pu capter les battements cardiaques. Lucie était morte depuis environ deux jours quand elle est née. Ni mes examens, ni l'autopsie de Lucie n'ont apporté de réponse à ce décès : à la dernière visite 10 jours avant, tout semblait aller pour le mieux. Cette absence d'explication a été assez dure à accepter, d'autant que tout cela s'est déroulé loin de nos familles, puisque nous vivons au Kenya depuis septembre 2005. Par ailleurs, le discours des professionnels de santé ici ne m'a pas beaucoup aidé (entre la culpabilisation à peine déguisée "vous auriez du sentir une baisse d'activité de votre bébé" - sous-entendu, on aurait pu faire quelque chose - et la religion à toutes les sauces). Je n'ai aucun reproche strictement médical à faire à l'équipe (certaines maternités de Nairobi n'ont rien à envier à celles de France) , mais nous avons été assez seuls pour gérer psychologiquement tout ça. On se dit que la différence de culture, et notamment d'approche face à la mort (une espérance de vie plus basse et malheureusement la fréquence des décès de jeunes enfants) explique en partie ce "décalage" . Je regrette aujourd'hui par exemple de n'avoir aucune "trace" de Lucie (photo, empreinte ou autre) , même si nous avons pu la voir, la tenir et pouvons visiter sa tombe.

Depuis, la vie continue avec notre fils de 3 ans, Robin, qui pète la forme et se plait beaucoup ici, nos familles, même si elles sont loin, et nos amis, même si le moral est parfois en dents de scie.

Pour un futur enfant, tous les médecins m'assurent que n'ayant aucun antécédent médical particulier, il n'y a quasiment aucune probabilité que cette tragédie se reproduise. Je ne me vois cependant pas accoucher à nouveau au Kenya, pas pour des raisons médicales, mais je souhaiterai un autre soutien moral et une proximité plus grande avec les médecins (et la présence de nos proches). La gynéco qui m'avait suivie au début de ma grossesse en France m'a aidé suite à tout ça, à distance. Elle m'a expliqué que la mortalité périnatale est un domaine encore plein d'inconnu et qu'on ne peut pas asséner certaines certitudes, qui ne font que culpabiliser les parents. Elle m'a aussi parlé de protocoles particuliers pour les naissances après un décès périnatal (échos + rapprochées, entrée à la maternité précoce et éventuel déclenchement). Est-ce que c'est familier à certaines mamans, qui pourraient m'en dire plus ?

Merci d'avoir lu ce long message.

Affectueuses bises et pensées à tous les mamans et papas du forum, et à nos enfants.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


42568
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages