Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma fille est morte d'un neuroblastome

Témoignage d'internaute trouvé sur famili
Mail  
| 4044 lectures | ratingStar_65659_1ratingStar_65659_2ratingStar_65659_3ratingStar_65659_4

Sébastien et moi étions ensemble depuis plusieurs années déjà quand on a décide de se lancer dans la grande aventure de devenir parents.

Arret de pilule, pas de règles test de grossesse positif. Le bonheur !

Toute la grossesse se passe bien. A la seconde échographie on apprend que ce sera une fille. Génial !

Elle doit arriver le 2 février 2004. Le 4 février, ce sera l'anniversaire de son parrain, elle attendra peut être 2 jours de plus pour montrer sa petite frimousse…

28 décembre 2003 18h30, je me leve du canapé, je perds les eaux, direction la maternité.

A 23h03 Lola est là, on me la laisse quelques secondes dans les bras, et on l'emmene dans une couveuse, c'est normal elle est arrivée avec plus d'un mois d'avance. On me dit ensuite qu'il faut la transférer au CHU mais que ce n'est pas grave, elle va bien, elle est juste un peu anémiée.

J'ai le temps de la voir quelques minutes avant que le SAMU l'emmene. Je passe ma main à travers le trou de la couveuse, je lui caresse la joue, elle tourne la tete, ouvre ses yeux et me regarde. C'est un souvenir que je n'oublierai jamais, elle est si belle !  

Le SAMU l'emmene, il est 1h du matin. Je retourne dans ma chambre avec sébastien. À 3h, nous appelons le service de néonat et il disent à séb de venir car la petite est au plus mal. Il y va et moi je reste coincée dans ma chambre en attendant des nouvelles.  

A 6h seb revient et me dit "c'est fini" , je ne comprenais plus rien, elle allait bien soi disant il y a quelques heures.  

Je n'arrive pas à croire que je ne la reverrai plus.

Mes parents qui ont été prevenus par seb arrivent à la mat, et la je réalise vraiment en voyant mon pere pleurer comme un enfant.  

Ma petite fille n'est plus la, elle est partie pour toujours. Jamais je ne pourrai vivre sans elle. Je ne l'ai tenue que quelques secondes dans mes bras mais je l'aimais déjà plus que tout.

Ma mère et seb s'occupent des formalités, car moi je suis complètement KO.

En plus les infirmières m'ont installée dans une chambre juste à coté de la pouponnière, toute la journée j'entends pleurer les bébés, c'est l'horreur.

Je sors de la mat le lendemain, mes amies viennent me voir à la maison, on se pleure tous dans les bras.

Je veux comprendre ce qui c'est passé, et j'apprends plus tard, qu'avant d'être transfèré elle avait fait 2 arrets cardiaques. Tout le monde me l'avait caché.

Ma puce avait un neuroblastome qui ne s'est pas vu aux échos (soit disant).

La journée la plus belle de ma vie s'est transformée en vrai cauchemar.

Même si maintenant j'ai ma petite Luna, qui à 6 mois et qui est en pleine forme, je pense encore très fort à Lola, ma première petite fille, arrachée si brutalement à moi.Elle restera toujours dans mes pensées, et je l'aimerai toujours.
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


65659
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages