Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma petite Léa est née sans vie

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman 25 ans
Mail  
| 548 lectures | ratingStar_108857_1ratingStar_108857_2ratingStar_108857_3ratingStar_108857_4

J'ai 25 ans. Il y a un mon mari et moi décidions d'avoir notre deuxième enfant. Nous avons une fille, Mégan, qui a 3 ans 1/2. Je suis tombée cenceinte début juillet. C'était le bonheur. Mon mari, qui était militaire à l'époque, décide de changer de boulot pour être plus présent. Tout ce passe bien, ma grossesse se passe bien (pas d'hypertension, ni de daibète) , mon mari passe ses entretiens d'embauche. Début décembre nous apprenons que c'est encore une fille et que mon mari est embauché dans sa nouvelle boite début mars 2005. Donc en janvier tout s'accélère normalement, je prend du ventre, je fais les cartons et on fixe le déménagement au 19 février. Je prend rendez-vous pour ma dernière écho pour le 17 février.

C'est ce jour là que tout bascule et que ma vie s'écroule sans que je cimprenne vraiment ce qui m'arrive. Je m'installe pour l'écho et deux minute après le médecin m'apprend que le coeur du bébé ne bat plus. Là, je me retrouve seule dans cette salle d'examen à pleurer sans pour autant réaliser ce qui arrive. On m'envoie à la maternité pour mettre en place "la procédure" comme il l'appelle. Celle-ci prendra deux jours. Les deux jours les plus long de toute ma vie. Deux jours pendant lesquels j'ai encore ce ventre de femme enceinte mais sans vie à l'intérieur. Deux jours durant lesquels ils faut prendre un tas de décisions : faire une autopsie ou pas, mettre le bébé sur le livret de famille ou pas, l'inhummer dans un caveau familiale ou faire un don du corps, la voir ou ne pas la voir à la naissance. Enfin, le samedi 19 février, alors que j'aurais du mettre mes cartons dans un camion, je mettais au monde ma petite Léa, sans vie. Malgré un accouchement un peu difficile avec une anesthésie générale sur la fin, je peux dire que ça s'est bien passé. L'équipe médicale du CHU Saint Jacques de Besançon a été formidable. Ils ont su m'aider, m'accompagner, me soutenir et m'écouter tout au long de mon séjour dans leur service. Je tiens tout particulièrement à les remercier. Sans eux ce moment aurait été encore pire qu'il n'a été.

Léa est inscrite sur notre Livret de famille comme mon mari et moi le souhaitions et ses cendres reposent sur le carré du souvenir d'un cimetière de Besançon.

Celà fait maintenant trois semaines que ma petite Léa est partie et je me sens toujours aussi mal et vide. Aujourd'hui, je vie sur Le Mans, à plus de 600 kms d'elle et j'ai l'impression de l'avoir abandonner, de mettre enfuie. C'est horrible !!!

J'ai de la chance d'avoir un mari qui est resté présent tout au long de cette épreuve. Il est plus solide que moi et aujourd'hui il m'aide et me soutiens. Ma fille, elle, m'oblige à me lever le matin et à avancer. Mais j'ai encore beaucoup de mal à le faire. Queque chose s'est brisé en moi et ce sera long à se reconstruire.

Maintenant je n'attend plus qu'une chose : savoir ce qui s'est passé. Je veux comprendre pourquoi c'est arrivé. Cela m'aidera à faire le deuil de ma petite Léa.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


108857
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages