Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon fils me manque

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 1208 lectures | ratingStar_100374_1ratingStar_100374_2ratingStar_100374_3ratingStar_100374_4

Après presque 4 ans éloignés de mon copain (à l'époque à cause du boulot, des études,…) , nous arrivons enfin à nous retrouver dans une région que nous adorons tous les deux. Nous avons 26 ans tous les 2, de bonnes places, tout va bien dans le meilleur des mondes… Nous nous marions le 21 juillet 2001, c'est un vrai rêve de petite fille, je suis la plus heureuse des femmes, surtout que durant la nuit de noces, nous décidons de commencer les essais bébé bientôt !!!

Depuis ce jour merveilleux… tout va de travers… :

- le 22 juillet, donc le lendemain du mariage, nous apprenons le décès de la grand-mère de mon mari…

- le 15 août, le jour du retour de voyage de noces, nous apprenons le décès d'une amie très chère et le cancer généralisé de mon grand-père (il allait très bien 2 mois avant) …

- le 28 août, mon grand-père nous quitte…

- le 15 septembre, on détecte un cancer du pancréas chez ma grand-mère qui se bat encore aujourd'hui contre la mort…

- le 15 octobre, mon autre grand-mère fait une crise cardiaque… ça va mieux aujourd'hui et l'autre grand-mère de mon mari est hospitalisée (pas encore sortie…).

Vous imaginez donc la joie avec laquelle nous avons accueilli la bonne nouvelle d'une grossesse… et oui, le 31 novembre le test vire au bleu !!! Quelle joie !!! Quel bonheur !!! Mon petit bout naîtra début août !!!

Le début de la grossesse se passe merveilleusement bien… pas de nausées, aucun soucis… je sens mon petit bébé bouger très tôt (14 semaines) … c'est mon petit rayon de soleil !!! Enfin après tous ces malheurs !!!

Le 21 février, je vais à la visite du 4ème mois, espérant fermement arriver à savoir le sexe de mon bébé. Mon mari est là pour voir son petit bout, il est confiant, moi aussi… Que nous étions naïfs…

Le gynéco me fait passer une petite écho de contrôle comme tous les mois… et là, problème, il y a très très peu de liquide amniotique… il nous dit d'emblée que c'est pas bon du tout, que c'est mauvais signe… je repars complètement flippée travailler pour le reste de l'après midi… Il ne m'a même pas demandé si je travaillais, il m'a juste dit de repasser dans 10 jours…

10 jours plus tard, nous retournons chez le gynéco, la peur au ventre, et là il nous dit de but en blanc, que la grossesse va devoir être arrêtée, on lui demande pourquoi, qu'est ce qui se passe, il reste super évasif, il nous dit que vu les mesures, le bébé a du retard, que c'est sûrement la poche des eaux qui s'est fendue… nous sommes désespérés. Pour pratiquer l'IMG, comme vous le savez, il faut un deuxième avis, nous sommes donc allés à Lyon à l'hôpital Edouart Herriot la semaine suivante.

Nous avons été accueillis dans le service Pathologie de la grossesse et on m'a fait une injection de liquide, suivi d'une amniocentèse, des prélèvements divers, des prises de sang et une écho très détaillée. Le verdict tombe : une anomalie des reins (un rein atrophié et un rein multikystique) … impossibilité pour notre petit ange d'uriner d'où le manque de liquide amniotique… De plus une main bot est vue et une suspicion de malformations des poumons (le bébé était serré dans mon ventre). Donc pas de fissure de la poche et aucun retard de croissance, les mesures sont tout à fait normales…

Conclusion sans appel, notre petit garçon ne pourra pas vivre en dehors de mon ventre…

C'est l'horreur, nous rentrons chez nous.

Le lundi de la semaine suivante, rendez-vous avec le spécialiste de Lyon pour voir quelles sont les dispositions à prendre… comment ça va se passer… On me parle de l'accouchement sans trop de détail, on me dit que notre bébé ne pourra pas être déclaré qu'il faudrait attendre 28 sa (je sais maintenant que c'est faux) … on me donne les médoc pour "préparer le travail"

Je rentre le mercredi soir à l'hôpital, je dois prendre les 3 cachets fatidiques le mardi soir…

Comment ai-je fait pour avaler ces cachets, ces cachets qui ont tués mon bébé !!!! C'est la chose la plus terrible que j'ai fait de toute ma vie… jamais je n'oublierais ces moments… j'ai longtemps parlé à mon bébé, je lui ai dit au revoir… mon mari lui a parlé aussi, il lui a fait des bisous à travers mon ventre… mon pauvre petit Adam, comme nous t'aimons !!!

Je passe les détails de l'accouchement, juste que ça a été très long : 36h mais que mon mari a toujours été à mes côtés et qu'il a été merveilleux. Le personnel aussi d'ailleurs. Les sage-femme qui m'ont accouché ont été exceptionnelles, c'est un métier que j'admirerais toujours. Certaines parlent de cris de bébés, je les ai eu moi aussi quand j'étais en salle d'accouchement… c'est terrible…

J'avais préparé à mon petit ange une broderie pour qu'ils l'enveloppent, pour qu'il ne parte pas sans quelque chose de nous… :

"Adam.

Tu seras toujours dans nos c&oelig ; urs.

Ton papa et ta maman qui t'aiment" J'ai accouché le vendredi 22 mars 2002 à 17h de mon beau petit Adam à 21sa+3j.

J'ai pu le prendre dans mes bras, nous avons pu caresser sa petite peau fragile et lui dire combien nous l'aimions, combien il comptait pour nous. Et puis il a fallu le laisser partir… il me manque tellement…

Cela fait maintenant deux mois et demi qu'il nous a quitté… il me manque de plus en plus, c'est tellement dur de vivre sans lui. Nos avons eu les résultats de l'autopsie il y a deux semaines, il s'agit de l'association VACTERL (associations de malformations des vertèbres, anus, c&oelig ; ur, trachée, &oelig ; sophage, reins et membres). On a la maladie quand on a trois des malformations citées, notre petit bébé avait la totale… Il s'agit d'une maladie orpheline très peu connue… nous avons de 1 à 50% de refaire un enfant ayant cette même maladie et le diagnostic ne peut se faire que tard dans la grossesse… (nous avons eu de la "chance" que la malformation des reins nous ait fait détecté le problème si tôt).

Aujourd'hui je ressens de la colère puisque nous n'avons pas pu déclarer Adam, il nous manque 4 jours… et cela à cause de gynécologues spécialisés dans les pathologies de la grossesse et qui ignorent un texte passé 5 mois auparavant…

C'est maintenant ce qui me manque le plus, la reconnaissance… j'ai l'impression que maintenant, tout le monde veut oublier ce mauvais moment…

Ils ne comprennent pas que j'ai perdu mon enfant, mon bébé, mon petit Adam. Que ce n'est pas qu'une mauvaise passe, c'est un vrai deuil à construire… et je n'ai même pas de tombe ou me recueillir, c'est comme s'il n'avait jamais existé. Ca devient un sujet tabou !!!

Je pleure tous les jours la perte de mon bébé. J'étais plus forte pendant et après l'accouchement, là je suis vidée, je me dégoutte, j'ai perdu confiance en moi… je suis tellement malheureuse…

Nous avons eu le feu vert pour reprendre les essais… mais suis-je prête même si je sais que seul un nouveau bébé pourra me rendre ma joie de vivre ?

Mes cycles sont n'importe quoi, mais est-ce que ça ne vient pas de tout ce qui se passe dans ma tête ?

Je voulais remercier toutes les personnes qui ont été là dans les moments difficiles : Laurent, Maman, Anne, Corry, Jessica, Sandra, Anne-Claire, Gaëlle, mes copines mam'aout, mes collègues de la compta… merci à vous. J'ai encore besoin de vous aujourd'hui, ne me lachez pas… Mon petit Adam, je t'aime plus que tout au monde, tu seras toujours mon premier enfant, mon amour, mon ange. Je me battrais toute ma vie pour que jamais on ne t'oublie. Tu me manques.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


100374
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages