Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

Perdre son bébé

Témoignage d'internaute trouvé sur famili
Mail  
| 1192 lectures | ratingStar_13201_1ratingStar_13201_2ratingStar_13201_3ratingStar_13201_4

Bonjour,

Je ne viens plus en ce moment car je n'ai plus internet chez moi, mais la j'y ai accès et je voudrais réagir moi aussi sur ce post.

Beaucoup de réactions sur le titre de ce post.

Même si vous le trouvez mal choisi, il faut y voir la réaction d'une femme qui a perdu son premier enfant et qui n'en peut plus d'attendre… comme beaucoup d'entre nous d'ailleurs je pense. Quand Estelle dit c'est nul les enfants, évidemment qu'elle ne pense pas que c'est nul d'avoir un bébé. Mais qu'avec notre vécu, attendre devient une véritable torture. Sincèrement, je comprends et fais partie de celles qui n'arrive même plus à espérer connaître le bonheur de donner la vie .

On espère toutes le tenir dans nos bras bientôt ce bébé espoir… mais il faut qu'il arrive ! Il nous faut déjà vivre avec la perte de ce petit être qui aurait du faire notre bonheur, il nous faut encaisser les réactions de l'entourage qui ne comprend pas ce qu'on peut ressentir, il nous faut accepter de recevoir en permanence des coups de poignard : quand je vois une femme enceinte, ou un couple avec un tout petit bébé, quand j'entends les gens parler autour de moi de naissances heureuses (naissance que je n'ai pas eu la chance de vivre puisque ma fille n'a jamais poussé son premier cri) , je suis JALOUSE !!! Alors que ce n'est pas dans ma nature, que jusque là, je souriais à ces personnes heureuses, que je parlais aux femmes avec des bébés !

J'ai changé, j'arrive même à souhaiter à tous ces gens heureux un peu de tourments dans leur vie pour me dire qu'il y a une justice, qu'on est pas les seules à souffrir !

Et puis il n'y a pas que ça : on m'a même dit que si le bébé n'était pas né, c'était peut être parce que je ne la voulais pas vraiment… comme si j'avais décidé de lui donner la mort !

P… , les filles, mais ce sont des horreurs tout ça !!!! Moi je la désirais plus que tout ma petite Anna, elle nous a fait vivre les plus beaux moments de notre vie, et puis on nous a tout retiré, comme ça, d'un coup ! On a tout perdu du jour au lendemain. Et on a changé, notre regard sur la vie a changé, on ne pourra jamais plus voir la vie de la même façon. On peut rebondir, on peut espérer à nouveau, on peut sourire et même rire, et même peut être arriver de nouveau à heureux mais il nous manquera toujours cet enfant qu'on a perdu.

Et attendre celui qui viendra après, ce bébé espoir, est difficile. On nous dit qu'il faut attendre, on nous dit que s'il ne vient pas c'est parce qu'on est pas prête, ou alors qu'on l'attend trop justement… enfin, vous voyez ce que je veux dire. Tout le monde a son mot à dire et ce n'est pas évident d'entendre tout ça quand justement on est dans l'attente ! De toutes façons, je pense que pour beaucoup de personnes, beaucoup de choses viennent de nous, que c'est de notre faute.

Alors que ces mêmes personnes, personnellement, riaient de moi quand j'étais enceinte parce que je faisais attention à mon alimentation (toxo) , que j'avais arrêté de fumer, etc…

Voilà, ce que je voulais dire, c'est qu'une fois le choc passé, une fois qu'on a réussi à faire le deuil de cet enfant (ce qui n'est pas chose facile) , eh bien on se raccroche plus que tout à un nouvel espoir, on y met nos tripes ! On vit avec ce petit ange et on espère un bébé vivant. Vous vous rendez compte, notre rêve c'est plus d'avoir un bébé, mais un bébé VIVANT !!! Avant on n'aurait jamais eu l'idée d'accoler cet adjectif à côté du mot bébé, parce que pour nous, un bébé était obligatoirement vivant !

Et tout ça au quotidien est pesant à vivre.

Alors les bébés c'est notre plus bel espoir, à nous toutes… mais ça peut être notre torture la plus douloureuse aussi : parce qu'on a perdu la chair de notre chair, celui ou celle auquel on a donné tout notre amour ; et parce qu'on attend plus que tout l'arrivée d'un petit frère ou d'une petite soeur pour notre ange !

Alors tout e que je voudrais vous dire c'est qu'on est dans la même galère, toutes !!! Essayons de nous comprendre et de nous épauler, essayons d'aller plus loin que les mots, parce qu'on est comme une famille, et qu'on doit être solidaires les unes envers les autres.

Sans vous je ne me serais jamais relevée. Si une mamange va mal, elle aura du mal à choisir les mots justes et il ne faut pas lui en vouloir pour ça. Essayons plutôt de nous soutenir.£

Je vous embrasse toutes très très fort et à très bientôt j'espère (quand on aura à nouveau internet).

Claire.
  Lire la suite de la discussion sur famili.fr


13201
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages