Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

Perdue l'envie de me battre

Témoignage samestory par 54 ans. - 21/07/10
Mail  
| 2015 lectures | ratingStar_213964_1ratingStar_213964_2ratingStar_213964_3ratingStar_213964_4

Bonjour à tous ceux qui sont comme moi dans la douleur qui est de plus en plus intense chaque jour.

J'ai perdu mon fils kévin agé de 18ans 1/2 dans un accident de la route, il se trouvait à quelques mètres de chez son père car nous sommes séparé depuis 10 ans. Il a rencontré un faux ami qui l'a provoqué sur une route de campagne pendant 2 kms, un moment mon fils s'est retrouvé sur la voie de gauche cote à cote avec l'autre véhicule et malheureusement une autre voiture arrivait en face à ce moment là mon fils en voulant l'éviter à donner un coup de volant, il à perdu le contrôle de sa voiture et à fini sa course dans un mur.

Les secours sont arrivés très vite, mais son coeur s'est arrèté 30mn plus tard malgré toute la compétence du S.A.M.U. Ils n'ont pas réussi à le sauver car il avait un problème aux poumons, ce qui fait qu'ils se remplissaient de sang donc le coeur n'était plus alimenté et bien sur le cerveau qui n'était plus irrigué aussi.

Je n'ai pas eu le temps de me rendre sur le lieu de l'accident car mon fils à été transporté à la chambre funéraire la plus proche. Je n'ai pu le voir que 2 jours après, il était beau aucune lésions externes j'avais vraiment le sentiment qu'il dormait profondément c'est là que j'ai su que les lésions étaient interne.

Je l'ai perdu le 28 mai 2010 à 21h et depuis je n'arrive pas à surmonter mon chagrin et son manque est invivable, je ne sais pas comment je vais m'en sortir mais je sens bien que mes forces me lachent, si une personne étant dans la mème situation que moi pouvait me faire un signe, je lui en serais reconnaisante et la remercie de tout coeur. Une maman avec une vie et un coeur brisé.

213964
nb
Moi aussi !
15 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par Carole34 | le 21/07/10 à 22:41

Tout d'abord, je vous présente mes sincères condoléances. J'ai moi-même perdu un enfant ma 1ère fille c'était le 16 Janvier 2006, suite à une img.

C'est vrai que la situation est différente vous avez élevez votre enfant pendant 18 ans 1/2 moi je ne l'ai eu que quelque mois dans mon ventre mais la douleur de la perte d'un enfant est hélas la même, une douleur qui nous déchire, on a l'impression que tout s'effondre... Cela dure des semaines, des mois, une année puis la vie reprend le dessus, le quotidien reprend ses droits on s'autorise de nouveau à respirer car nos enfants, nos anges n'aimeraient pas voir leur maman dépérir, il faut vous battre pour Kévin, courage et votre ange vous regarde de là haut soyez une maman forte que votre ange soit fier de vous. Ressaisissez vous pour votre famille, vos proches, vos amis, tout les gens qui vous aime, qui tienne à vous souffre de vous voir dans cet état. Grosse pensée pour vous et que tout s'arrange, de vivre en reprenant le dessus ne détruira pas l'amour que vous portez à votre fils au contraire vous le renforcez car vous vivez pour lui, et vos souvenirs vivent à travers vous.

Par moimeme | le 08/08/10 à 01:21

Bonjour, je suis vraiment désolée pour votre fils :(
Je vais vous raconter ma petite histoire qui me boulverse encore, ce n'ai pas quelqu'un de ma famille que j'ai perdue mais une amie, malgré tout la perte est tout aussi forte.

En 2003 j'ai rencontré Octavia dans ma classe, nous étions en première, nous nous sommes beaucoup rapproché, nous étions bonnes copines, j'allais souvent manger chez elle et vice et versa.

Puis nous sommes passées en terminale, je ne me suis jamais autant amusée, que ce soit au lycée ou en dehors.

Nous avons passé notre bac stt, je ne l'ai pas obtenu, par contre elle l'a obtenue avec mention.

Arrive le temps des vacances, on devait se revoir bientôt........

Peu après le 20 juillet, je sors du train pour aller à l'auto-école et je vois une fille qui était dans ma classe en sortir, puis elle me demande si je suis au courrant pour Octavia, moi toute souriante je lui dis que non. Je m'attendais à tout sauf à ce qu'elle allait me dire "elle est décédée, personne ne t'as prévenu ?".

Et là on ne sait plus quoi faire, je n'ai même pas pleuré, j'ai juste su qu'elle avait eu un accident de voiture.
Je ne sais pas pourquoi je suis quand même allée à l'auto école et j'ai passé tout le temps à pleurer.

La semaine suivante l'amie du train m'envoie un message pour me dire que notre amie est décédée car un pneu a éclaté et elle n'avait pas sa ceinture.......

Puis je suis allée au cimetière, j'ai éclaté quand j'ai vu écrit son nom à coté de sa photo, plus une plaque en marbre des professeurs, ça m'a fait repenser aux fou rires qu'on avait avec les professeurs (Octavia aimait beaucoup rigoler) et également à la douleur de ses proches et de nos amis/professeurs du lycée.

Celle qui devait m'appeler pour me prévenir, je l'ai recroisé quelques jours plus tard et elle m'a dit que mon numéro n'était plus attribué alors que je lui ai donné le nouveau en la croisant dans le train en début juillet, je lui en voudrai toute ma vie.

Désolée pour ce long texte mais ça m'a fait également du bien d'écrire car je me suis retrouvée dans votre récit.

7 ans après j'en pleure toujours, elle sera toujours une grande perte dans notre coeur à tous, elle avait 20 ans, Octavia on t'aime...

Par krizio | le 01/11/10 à 19:13

je viens de perdre mon fils thomas 23 ans accident de moto le 9 aout et decedele 13 aout 2010!! je vous comprends ! nous vivons l enfer mais il faut se battre!il faut beaucoup parler avec ceux qui ont vecu le meme drame! ne pas ecouter les autres ils ne peuvent pas nous comprendre!quand j entend avec le temps tu verras: cela me fait exploser; amities

Par mikele | le 02/11/10 à 17:45

@krizio: Bonjour, je vous présente toute mes condoléances et je suis du mème avis que vous, souvent j'ai envie d'exploser quand on me dis: pense à tes deux autres enfants: Je me bat tous les jours pour survivre, et je sais que cette souffrance sera à vie. Je suis sous antidépresseur mais je sais que ce n'est qu'une béquille temporaire et bien sur que je tiens pour mes deux autres enfants. je peux vous affirmer que le temps n'arrange rien, le manque se fait de plus en plus.Je vous dis à bientot.

Par krizio | le 02/11/10 à 18:53

@mikele: merci pour votre reponse .moi j essai de ne rien prendre mais c est tres difficile! et les autres enfants ils sont comment ? le mien refuse d en parler!a bientot amities

Par llama | le 04/07/11 à 21:53

JE SAIS CE QUE TU ENDURES MAIS SACHE QUE TON FILS NE T ABANDONNE PAS
DANS LES MOMENTS DE DESESPOIR JE LUI PARLAIs A MON FRANCK ET ETRANGEMENT JE SENTAIS UN APAISEMENT MEME SI LE MANQUE EST TOUJOURS PR2SENT; L'absence est grande mais le temps adoucira ton mal un jour viendra ou tu pourras regarder sa visage sans pleurer juste en regrettant qu'il ne soit plus présent dans son corps
les mots sont vains après l'absence mais 'amour d'une maman ne cesse jamais il va au-delà du temps et de l'absence il reste présent toujours ....toujours . affectueusement àvec vous

Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages