Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

Perte d'un enfant lors de l'accouchement et négligences médicales

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 886 lectures | ratingStar_14208_1ratingStar_14208_2ratingStar_14208_3ratingStar_14208_4

Pour une éventuelle relation entre ta maladie et la perte de Matthis, il te faudra te faire expliquer le dossier par un gynéco en qui tu as confiance et qui n'a rien à voir avec la clinique. Nous, nous avons fait appel à un expert médical en obstétrique mandaté par notre assurance. Car nous avions pris une protection juridique avec notre contrat pour couvrir la construction de notre maison (qui devait accueillir notre petite Loane). Ses conclusions sont accablantes pour la gygy qui m'a accouché. Renseigne-toi auprès de ton assureur.

J'ai pu constater comme toi que les médecins ne lisent jamais la totalité des infos de notre dossier médical. Le spécialiste des grossesses à risques que j'ai vu jeudi dernier c'était contenté de lire le compte-rendu de l'acouchement (truffé de mensonges pour masquer les fautes de la gynéco) et croyais donc que ma fille était morte seulement parce que mon bassin était étroit, qu'il y avait eu une difficulté aux épaules et que l'expulsion avait duré 40 min. Il a du vérifier les enregistrements quand nous lui avons parlé de rallentissements cardiaques plus de 3 heures avant l'expulsion et d'une souffrance foetale d'une heure avant que la gynéco ne daigne intervenir.

Mais le plus grave, c'est que le chef de service de gynéco nous avait soutenu, devant le directeur de l'hôpital, que le cas de Loane avait été étudiée par toute l'équipe pour déterminer les éléments qui auraient pu donner l'alerte. Visiblement ce n'est pas vrai et je vais aussi m'occuper de celà. Je pense que le chef de service essaie même de cacher la vérité aux autres gynécos et à la direction car la faute est trop évidente. Il n'y a rien à apprendre de ce qui s'est passé, à part que les consignes médicales qui permettent déjà d'éviter de tels drames n'ont pas été respectées.

Il faut donc être vigilente à la place des médecins malheureusement et essayer de trouver ce qui aurait du être pris plus au sérieux dans ton cas. Je te trouve très courageuse et très responsable d'attendre que les causes de la mort de ton ange soient connues pour éviter tout rique pour une future grossesse. Je n'ai pas eu cette patience. Il faut dire que j'étais depuis le début convaincu que le problème ne venait pas d'une maladie ou d'une malformation lors de la grossesse, mais bien d'une négligence lors de l'accouchement.

Je suis de tout coeur avec toi et je souhaite que l'on te dise très vite ce qui s'est passé et comment l'éviter pour que tu puisses essayer de faire une petite soeur ou un petit frère à Matthis.

Au fait, tu n'aurais pas pris un peu d'avance ? Moi, je m'endormais toujours devant la télé au début de mes grossesses…

Bisous.

Blandine.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


14208
b
Moi aussi !
30 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages