Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

Pour Jean-phillipe mon ange au coeur brisé - La perte d'un enfant - vie

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 557 lectures | ratingStar_2130_1ratingStar_2130_2ratingStar_2130_3ratingStar_2130_4

Je viens depuis quelques temps pour lire vos messages mais je n'ai pas encore eu le courrage de vous fair part de mon histoire jusqu'a aujourd'hui… Voila il y a deja 6 ans tres bientot que mon petit bébé a quitté ce monde le 12 juin 96 a l'age de 4 mois et demi…

A chaque fois que cette datte arrive c'est tres difficile pour moi de ne pas replonger dans ce qui fut mon malheure a moi.Tres difficile et cruel d'imaginé de quoi il aurrais l'aire a 6 ans et demi et de penser a tout les bonheures que nous n'avons pas pus partager trop vite parti, il a l'aissé un vide dans mon coeur… Bien sur j'ai mon petit Tristan de 8 mois et dieu merci en pleine santé mais rien ne me redonnera se fils perdu… Meme tout les petits et les grand bonheurs que mon bébé si meirveilleux peux me faire vivre… Alors voila mon histoire, J'avais 16 ans a cet epoque moi meme un enfant.Suite a un viole je suis tombé enceinte et pour raison religieuse surtout famillial j'ai dessidé de poursuive ma grossesse et epargner moi les commentaire du genre que de toute facon je n'aurrais pas pu l'aimer vraiment a cause des circonstance de sa conception, c'st juste des histoires qu'on se raconte ça car quand on le vie quand on sens cette vie qui pousse et grandit en sois on l'aime meme plus que sois meme et malgés tout, ce n'etais pas lui le responssable. Alors du haut de mes 15 ans je desirrais et aimais deja se petit être meme si je n'etais pas aussi consiente qu'aujourd'hui de tout les responsabilités qu'est un enfant.

Il naquit le 1 fevrier 1996 par cesarienne et une fois sorti de mon someil je reclamais mon bébé, mais deja les med avais vue que quelque chose n'allait pas avec lui, il lui passairent des examens et mon med vint me dire qu'il etait malade et qu'il devais être transferé a Quebec au CHUL pour être convenablement soigné.Je ne pus aller le revoir avent deux jours abobinable heureusement ma grand-mere etais a son chevais.La bas on m'appris que mon petit ange etais attind d'une malformation cardiaque tres severe =et que j'aivais le choix entre le faire opperer ou le laisser partir doucement.Ne pouvent me resoudre a ne pas lui donner une seul petite chance je pris la dessision qu'il subirait l'opp…

13 jour plus tard il fut opp et apres lui avoir l'aisser le temps de se remetre convenablement je partis a la maison heureuse comme c'est pas possible avec mon petit bébé, consiente que bien sur il y aurrait d'autre opp mais que etant donné qu'il avait survecu a la plus critique j'avais tres bon espoir pour nous…

Je vecu avec mon petit jean-phillipe de instant merveilleux premier sourrir premier éclat de rire premiere boucher de purée et j'en passe.Mais un jour en levent mon petit ange je m'appercu qu'il n'allais pas bien, alors je l'emena a L'hopital ou le doc m'annonca qu'il souffrait d'insufisence cardiaque que il devrais être reopperé mais que celon lui et l'avis de d'autre expert se serrais inutile, ne voullant pas faire perdurer ses souffrance et ne pas faire d'acharnement therapeutique je dessidais avec ma famille de le l'aissé partir… Je passa 25 heure a le carresser et a prié pour un miracle, le souvenir de la vie le quittant peux a peux m'est insuportable je profita de ses queques heures trop courte pour lui communiqué tout l'amour de mon coeur de mere tout la tendresse que je savais que je ne pourrais plus lui communiquer, et il s'etind comme il fut venu… Apres j'ai vecu des années tres difficil car je n'ai pas vecu mon deuil tout de suite personne a qui parler (ma famille etais a 800km) et trop souffrante j'etais depressive et perdu.Je du faire preuve de beaucoup de courrage pour affronter mes fantomes, mais aujourd'hui je suis heureuse bien que jamais je ne l'oublirais. Heureuse ne veux pas dire que je verse jamais de larmes mais je profite de tout les bonheures de la vie, sachant trop bien qu'elle nous ai que preté… Et je proffite aus max de mon petit Tristan le plus beau cadeau que la vie m'es fait. Voila mon histoire une tranche de ma vie.

Pour tout celle qui on vecu un malheure semblable au miens la vie continue bien que parfois quand on est trop dedans c'est dure a voir, mais le soleil brille encore et il reprendra de son éclat d'antant croyez moi… Val.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


2130
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages