Histoire vécue Perte d'un proche > Perte d'un enfant      (1778 témoignages)

Préc.

Suiv.

Quelques jours après sont 1er anniversaire il s'est éteint dans nos bras

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 450 lectures | ratingStar_46698_1ratingStar_46698_2ratingStar_46698_3ratingStar_46698_4

J'ai perdu un enfant. En plus du terrible choc de sa perte physique, j'ai du affronter pendant des mois sa douleur que les médecins ne parvenaient pas à enrayer. Mon bébé à passé de longues semaines à pleurer de douleur au point de ne pouvoir dormir que 20 minutes d'affilé… Je ne rentrerai pas dans les détails qui me sont trop insupportables à raconter mais je crois que si l'enfer existe, il ressemble a peu près à cela… Etre impuissant à la douleur de ce qui nous est le plus cher. Ne plus dormir, ne plus vivre…

Quelques jours avant son premier anniversaire, il s'est éteint dans nos bras…Cette année là et celle qui a suivi sont nés dans mon entourage familial et amical 8 bébés… Bien sûr cela n'a pas été facile, j'avais les bras vides pendant que toutes ces mamans cajolais leur nouveaux nés en pleine santé… Mais paradoxalement, cela m'a beaucoup aidé : je pouvais voir de manière tangible que le bonheur était possible, que des enfants naissaient en pleine forme, qu'ils pleuraient seulement pour des petits bobos bénins et que donc, cet univers me serait peut-être accessible un jour.

Tous ces bébés, sont en photos dans ma cuisine épinglés avec des magnets sur mon frigo, je remplace les photos quand ils grandissent. Au beau milieu de tout ce petit monde il y a une photo de mon propre fils où il rit encore… Pour moi, tout ces petits sont là pour témoigner que ce sont eux qui gagneront toujours sur la souffrance et la douleur. Que la vie est malgré tout la plus forte.

Bien sûr mon propre enfant n'est plus là, mais l'aigreur et la jalousie ne me le rendront pas… Rien du reste ne me le rendra… Je pensais après son décès que je ne pouvais pas approcher des nouveaux nés, que je ne supporterais pas… Et puis je me suis rendue compte que c'est Victor que je recherchais dans leur yeux, mais ce n'était jamais lui… Alors, cela ne me fait plus mal.

La seule chose qui me reste vraiment difficilement supportable, ce sont ces gens qui se plaignent alors qu'ils peuvent agir sur leur vie et qu'ils ont tout pour être heureux. Ceux-là ont dégagés de ma vie…L'injustice Gazoude c'est ce qui nous est arrivé, pas ce qui n'arrive pas aux autres…

Il n'y a rien à faire contre cela, pas d'explication sur le pourquoi…Certaines personnes qui croient en Dieu peuvent peut-être trouver des réponses… Mais je pense malheureusement que c'est juste la fatalité qui nous frappe si cruellement.

La seule vraie question à mes yeux, c'est comment arriver à vivre avec cela et faire malgré tout de sa vie, un beau jardin. La jalousie, l'aigreur, la rancoeur, ne me semblent pas, au long cours, un terreau fertile pour refaire pousser de jolies plantes même si je comprends parfaitement tes sentiments… Je suis sûre que doucement, cela va s'estomper.Voilà maintenant deux ans et demi que j'ai perdu mon fils et j'attends actuellement un bébé… Cela fût un long chemin pour en arriver là… Je suis heureuse de voir enfin peut-être le bout du tunnel avec cet enfant. J'ai des tas de sentiments contradictoires et des moments encore difficiles mais je veux croire que la roue tourne, et que moi aussi comme toi et comme toutes les mamans de ce forum on ait droit aussi à notre part de bonheur. Le fardeau de la perte restera à jamais, mais l'espoir et l'amour pour ses enfants nous aideront à le supporter.J'espère que mes propos ne te choquent pas… Parfois les mots sont maladroits à exprimer ce que l'on ressent   .

Concernant l'infection à Streptoccoque B, je suis bien en peine de t'aider, car je ne connais pas cette infection…Je te souhaite beaucoup de courage, et t'envoie toutes mes tendres pensées pour toi.

   et ta petite puce Coralie.

  .Victalie.  
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


46698
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Comment survivre au deces d' un bebe de 10 mois

image

Bonjour tout le monde, je vous lis non parce que j'ai perdu mon enfant mais mon homme le sien. Il est parti à cause d'une maladie orpheline à l'âge de 9 mois. Cela fait un an qu'il est décédé. On a déjà parlé d'enfant, mais j'ai un peu...Lire la suite

Parlons des "aura".... - paranormal

image

Je… je ne crois pas en dieu… et… à cause de mon expérience passé je… je préfère évité de parlé ou même d'appelé un ange à mon aide… déjà que Gno Gno aime bien ce foutre de la gueule des gens… C'est pas que je ne crois pas au...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Ethan, parti rejoindre les anges
Sur le même thème
L'histoire de mon Timéo
Voir tous les  autres témoignages